Spread the love

Ce vendredi 30 avril, Justin Katinan KONE; Adia Damana Pikass ; Tahi Zué Etienne ; Jeannette KOUDOU ; Véhi Tokpa; Innocent Kouabena ABOUO sont rentrés effectivement d’exil, 10 ans après la crise post-électorale.Peut être une image de une personne ou plus et personnes assises

Ces exilés en provenance de la capitale ghanéenne, Accra sont arrivés en début d’après-midi à bord d’un régulier ( Émirat n° EK 787) et ont aussitôt embarqué dans des véhicules qui les attendaient. Destination, le siège de leur parti, le Front populaire ivoirien ( FPI). Plusieurs partisans, en joie, s’étaient rassemblés depuis la matinée dans le périmètre aéroportuaire pour les accueillir.Peut être une image de 1 personne et position debout

Notons qu’une cérémonie de réception des « camarades » ex-exilés, a eu lieu au siège du parti à la Riviera 3. Il s’agit de KONÉ Katinan Justin, Damana ADIA Pickass, KOUDOU Jeannette, TAHI Zoué Étienne, ABOUO Innocent et Vehi TOKPA. Madame Simone EHIVET GBAGBO était avec plusieurs cadres du parti notamment le secrétaire général ASSOA Adou, les vices-présidents, les secrétaires généraux adjoints, les secrétaires nationaux, les fédéraux et bien d’autres militants de base.
Au nom de ses camarades ex-exilés, le vice-president Damana ADIA Pickass a donné la vraie raison pour laquelle ils ont décidé de mettre fin à leur exil.
« L’exil a été difficile, il y a même eu la mort mais il a fallu que nous suirivions et nous avons survécu. Le président Laurent GBAGBO a mené une bataille difficile et après dix ans, nous l’avons remportée. Depuis le 31 mars, le président a été acquitté. Donc nous sommes venus pour préparer son arrivée en Côte d’Ivoire. À partir de cet instant, notre position en exil était inopérante. Et en accord avec la direction du parti, le président nous a demandé de rentrer en Côte d’Ivoire» a-t-il déclaré
Peut être une image de une personne ou plus
A sa suite, le vice-president KONÉ Katinan Justin a remercié les autorités ghanéennes pour l’hospitalité. A cet effet, il a demandé l’observation d’une minute de silence pour l’ancien président ghanéen John Rawlings et le président Aboudrahamane SANGARÉ.
Prenant à son tour la parole, la deuxième vice-présidente Madame Simone EHIVET GBAGBO a exprimé sa joie de les revoir au pays. « Bon retour dans vos familles. Prenez toute votre place au sein du parti et dans le comité d’organisation pour l’accueil du président» a-t-elle conclu.

Peut être une image de 1 personne et intérieur

En conclusion, le retour des cadres du FPI est organisé par le HCR dans le cadre de l’accord tripartite entre le Gouvernement ivoirien, le Gouvernement ghanéen et le HCR.

Peut être une image de 1 personne, position debout, voiture et route

Pour témoigner de son engagement total à cette dynamique de réconciliation nationale, la direction du FPI de Gbagbo, en accord avec la coordination du FPI en exil, encourage le retour au pays des militants et sympathisants du Parti ainsi que ceux des partis alliés encore en exil. Ce mouvement de retour se déroulera progressivement suivant la procédure de rapatriement volontaire du HCR.

 

 

 

 

 

 

Leave A Reply