Spread the love

Après dix années passées loin de la mère patrie, la sœur cadette du Président Laurent GBAGBO, Jeannette Koudou, le Ministre Justin Koné Katina, Damana Adia Pickass et d’autres cadres du Front Populaire Ivoirien ont regagné ce jour leur terre natale, à la demande de leur mentor.Aucune description disponible.

Aucune description disponible.

Il est exactement 15h 03, lorsque le ministre Koné Katinan Justin, Président de la coordination FPI en exil et des membres du parti en exil font leur entrée dans le Hall de l’aéroport FHB. Leur présence dans l’enceinte de l’aéroport a suscité de grands cris de joie des militants, sympathisants et parents venus nombreux les accueillir.

Aucune description disponible.

Aucune description disponible.
Une grande procession de véhicules sous la conduite du protocole dirigé par le Secrétaire National Kogo Éric les a conduit au siège de la direction du parti sis à Abidjan-Cocody, d’où les attendent les membres de la direction et de nombreux militants.Peut être une image de 2 personnes et personnes debout

Notons qu’une cérémonie de réception des « camarades » ex-exilés, a eu lieu au siège du parti à la Riviera 3. Au nom de ses camarades ex-exilés, le vice-president Damana ADIA Pickass a donné la vraie raison pour laquelle ils ont décidé de mettre fin à leur exil.Aucune description disponible.

« L’exil a été difficile, il y a même eu la mort mais il a fallu que nous survivions et nous avons survécu. Le président Laurent GBAGBO a mené une bataille difficile et après dix ans, nous l’avons remportée. Depuis le 31 mars, le président a été acquitté. Donc nous sommes venus pour préparer son arrivée en Côte d’Ivoire. A partir de cet instant, notre position en exil était inopérante. Et en accord avec la direction du parti, le président nous a demandé de rentrer en Côte d’Ivoire» a-t-il déclaré.Aucune description disponible.

A sa suite, le vice-president KONÉ Katinan Justin a remercié les autorités ghanéennes pour l’hospitalité. A cet effet, il a demandé l’observation d’une minute de silence pour l’ancien président ghanéen John Rawlings et le président Aboudrahamane SANGARÉ.

Peut être une image de 1 personne, position debout et intérieur

Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et intérieur

Prenant à son tour la parole, la deuxième vice-présidente Madame Simone EHIVET GBAGBO a exprimé sa joie de les revoir au pays. « Bon retour dans vos familles. Prenez toute votre place au sein du parti et dans le comité d’organisation pour l’accueil du président» a-t-elle conclu.

envoyé spécial Kouyo Innocent

 

 

Leave A Reply