Spread the love

Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, en présence de certains exportateurs du GNI et du GEPEX, a animé ce vendredi 30 avril 2021 une conférence de presse à la grande salle de réunion du 23ème étage de l’immeuble de la CAISTAB. D’entrée, Monsieur le Directeur Général a rappelé le contexte difficile dans lequel la campagne a démarré. Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout, personnes assises et intérieur

En effet, le mois d’octobre 2020 a été marqué par une deuxième vague de contamination à COVID 19 en Europe, et plusieurs pays se sont confinés à nouveau. Ce qui a créé une incertitude économique mondiale, favorisant la baisse des cours internationaux du cacao. Dans ce contexte, la demande mondiale dans le secteur du cacao n’a pas été épargnée. Les acheteurs (négociants, industriels et chocolatiers), en manque de lisibilité sur l’avenir, ont réduit leurs besoins en approvisionnement de fèves de cacao sur le marché.
L’occasion de cette rencontre a permis au Directeur Général de faire des précisions sur le soutien accordé aux exportateurs dans le cadre de la campagne cacao 2020-2021.

Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout, personnes assises et intérieur

En effet, contrairement aux dires de certains organes de presse, Le Conseil du Café-Cacao a accordé, pour les deux campagnes cumulées, un montant de 10 575 000 000 F CFA aux exportateurs nationaux et internationaux en guise de soutien. Il est donc erroné de parler de 20 000 000 000 accordés aux exportateurs internationaux au détriment des producteurs. Il a souligné que les producteurs ont directement perçu plus de 500 milliards grâce au Différentiel Revenu Décent (DRD).Peut être une image de 1 personne

Par ailleurs, M. KONE Brahima Yves a exhorté les journalistes à chercher la bonne information à la bonne source avant toute publication. Pour terminer, Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao a indiqué que Le Conseil du Café-Cacao travaille toujours à l’amélioration des revenus et du cadre de vie des producteurs et de leurs communautés.

Autre source

 

 

 

Leave A Reply