Spread the love

INTERFAX.RU – La Société du Croissant-Rouge palestinien a fourni une assistance médicale pendant la nuit à 349 victimes en Cisjordanie, dans la bande de Gaza et à Jérusalem. Ceci est rapporté sur la page Facebook de la société.Au moins 215 Palestiniens ont été blessés lundi dans des affrontements près de la mosquée Al-Aqsa sur le mont du Temple à Jérusalem. Auparavant, les autorités avaient décidé de restreindre l'accès au mont du Temple en raison du fait que cette année, le jour de Jérusalem coïncide avec le mois sacré musulman du Ramadan.

Selon lui, la plupart des blessés se trouvaient à Gaza – 206. Ils ont souffert du bombardement de l’armée israélienne.

En Cisjordanie et à Jérusalem, les gens ont été principalement touchés par les balles en caoutchouc et les gaz lacrymogènes. Les affrontements se poursuivent entre les populations arabe et juive.

Tel que rapporté par le ministère palestinien de la Santé, le nombre total de morts depuis lundi des frappes israéliennes a atteint 109 blessés – 621. Parmi les morts, 28 enfants. En Israël, le nombre de victimes n’a pas changé – sept personnes sont mortes. Le nombre de blessés a atteint 523, a rapporté Tsahal sur Twitter.

La police a utilisé des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes contre les manifestants. Des vidéos sont également apparues sur les réseaux sociaux montrant des flashbangs tombant à l'intérieur de la mosquée Al-Aqsa.

Les Forces de défense israéliennes ont ajouté qu’au cours de cette aggravation, plus de 1,75 mille roquettes avaient été tirées sur le territoire israélien.

L’armée de l’air israélienne a commencé vendredi soir, avec les forces terrestres, un bombardement massif de la bande de Gaza. L’opération implique des avions de combat, des hélicoptères, ainsi que des chars et de l’artillerie. Les Forces de défense israéliennes ont souligné qu’il ne s’agissait pas encore d’une opération terrestre et que les troupes israéliennes n’avaient pas envahi la bande de Gaza.

Leave A Reply