Spread the love

La mobilisation relative à l’accueil du président Laurent Gbagbo se poursuit au niveau du District d’Abidjan. Le vice-président du Fpi, chargé de la Mobilisation du district d’Abidjan au niveau du comité « opération de l’organisation » de ce retour continue sa randonnée au niveau de la capitale économique ivoirienne.L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo définitivement acquitté par la Cour pénale internationale

Le vendredi 21 Mai, Damana Pickass était dans la commune de Treichville. C’est la permanence du Pdci-Rda de cette commune qui a servi de cadre à cette rencontre entre les militants de l’opposition et l’émissaire de la direction du Fpi. Pour la circonstance, Damana Pickass avait à ses côtés, le secrétaire exécutif du Pdci chargé de la Sécurité et du protocole, Emmanuel Kouassi Lenoir, du secrétaire national du Fpi, M. Noël Kpan, du délégué Pdci de Treichville Kouassi Lenoir Germain et du fédéral Fpi de Treichville Attangba Buffalaud.

A l’entame de ses propos, le vice-président du Fpi, chargé de la Mobilisation du district d’Abidjan, a tenu à rassurer ceux qui redoute le retour de l’ex-président ivoirien en Côte d’Ivoire. « Je dirai que nous avons le droit d’accueillir le président Laurent Gbagbo.

Cet accueil n’est nullement pour narguer qui que ce soit, pour troubler l’ordre public, ou orienté contre qui que ce soit mais pour renforcer la réconciliation, la paix et l’unité en Côte d’Ivoire », a fait noter Damana Pickass avant d’expliquer les raisons qui fondent cet accueil que le Fpi et les Ivoiriens veulent réserver à l’ex-président. « Pourquoi les gens ne veulent pas que nous accueillions Laurent Gbagbo. Il faut savoir que le président Laurent Gbagbo n’a pas négocié, marchandé ou plaidé sa libération. Il a combattu pour obtenir cette victoire de haute lutte, surtout qu’il revient sans haine, sans esprit de vengeance. Il revient pour se mettre au service du peuple pour la réconciliation et la paix.

Notre objectif est de faire en sorte que le retour de Laurent Gbagbo soit tranquille. Il faut que les gens n’aient pas peur », a-t-il indiqué. Pour lui, la présence du Pdci aux côtés du Fpi pour les préparatifs de cet accueil démontre que c’est toute la Côte d’Ivoire qui va accueillir le président Laurent Gbagbo. « (…) Je suis heureux que le Pdci-Rda est avec nous. Quand le Pdci et le Fpi sont ensemble, la Côte d’Ivoire respire. Quand le Pdci et le Fpi seront ensemble, le retour de Laurent Gbagbo sera tranquille », a conclu Damana Pickass. Notons que c’est M. Noël Kpan qui a été désigné président local de l’organisation au niveau de Treichville. Il a promis de travailler avec les responsables du Pdci de cette cité pour réussir sa mission.

Le Nouveau Réveil

Leave A Reply