Spread the love

INTERFAX.RU – La signature des documents à la suite des pourparlers entre le président russe Vladimir Poutine et le président américain Joseph Biden n’est pas encore prévue, a déclaré le Kremlin.

«Non, cela n’a pas encore été discuté, ce n’est pas encore prévu», a déclaré à la presse le porte-parole du président russe Dmitri Peskov, répondant à la question pertinente.

Peskov a également déclaré qu’il était peu probable que Poutine, lors d’une réunion avec Biden, soulève lui-même la question des sanctions.

« Vous savez que le président Poutine lui-même ne soulève pas la question des sanctions. Il ne le fait pas, car la Russie n’a jamais soutenu de tels exercices de sanctions. Vous avez mentionné les paroles du président Biden selon lesquelles les sanctions ne sont pas efficaces sur Nord Stream. Notre point de vue est réside simplement dans le fait que les sanctions sont inefficaces en général », – a déclaré le porte-parole.

Peskov a donc répondu à la question de savoir si le sujet des sanctions sera soulevé au sommet et si l’on peut s’attendre à ce qu’après la réunion, la rhétorique des sanctions disparaisse.

Auparavant, le service de presse du Kremlin avait annoncé que la rencontre entre Poutine et Biden aurait lieu le 16 juin à Genève . La Maison Blanche a confirmé cette information.

Ce sera la première rencontre personnelle de Poutine avec le nouveau président américain. Auparavant, les chefs des deux États se sont entretenus par téléphone, la dernière fois c’était le 13 avril.

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com