Spread the love

INTERFAX.RU – Berlin a reconnu que les actions des autorités allemandes pendant la période de domination coloniale en Afrique du Sud-Ouest (aujourd’hui Namibie) relèvent de la définition du génocide.

« Dans la perspective actuelle, nous définirons officiellement ces événements comme un génocide », a déclaré un communiqué publié au nom du ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas.

« À la lumière de la responsabilité historique et morale de l’Allemagne, nous demanderons à la Namibie et aux descendants des victimes de nous pardonner pour les atrocités commises », a ajouté le ministre.

Selon lui, Berlin entend apporter à la Namibie une aide financière d’un montant de 1,1 milliard d’euros, qui sera consacrée «à la reconstruction et au développement». Dans le même temps, les fonds qui seront versés sur 30 ans ne seront pas officiellement appelés compensation.

Le territoire de la Namibie moderne était sous la domination coloniale allemande de 1884 à 1915. En 1904-1908, au moins 70 000 résidents locaux ont été tués lors de la répression des soulèvements.

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com