Spread the love

Le retour de l’ex Président ivoirien Laurent Gbagbo évoqué en conférence de presse par un confrère au porte parole du gouvernement, le Ministre Amadou Coulibaly.

Pour le porte parole du Gouvernement, le dialogue n’est pas rompu, les discussions se poursuivent entre le Ministre de l’intérieur et les émissaires de l’ex Président .Tout est mise en œuvre pour que l’ex Président Laurent Gbagbo puisse rentrer en Côte-d’Ivoire. Un communiqué officiel sera produit à la fin des discussions .

En effet, Amadou Coulibaly a annoncé à la presse que les discussions sur la date de retour de l’ancien Président dans son pays se poursuivent et ses émissaires ont une rencontre demain avec le ministre de l’Intérieur.

«Je vous ai dit que les discussions se poursuivent. C’est ce qu’il faut retenir. Le ministre de la Réconciliation a pris acte d’une date qui a été annoncée dans les médias et que tout le monde a découvert dans les médias. Pour notre part, nous, nous en tenons au cadre de discussion qui a été mis en place pour que toutes les conditions soient réunies pour un retour apaisé de monsieur Laurent Gbagbo. Nous nous en tenons aux conclusions qui vont sortir de ce cadre de discussion. Après les annonces peuvent être faites ça reste des annonces, mais il y a un cadre qui est défini, c’est ce cadre-là qui va donner les informations sur lesquelles les deux parties vont convenir sur les détails de l’arrivée puisqu’il y a plusieurs étapes. Les discussions se poursuivent», a expliqué, le porte-parole du Gouvernement.

En outre, Il a  indiqué que le Gouvernement s’en tient à la volonté affichée par le Chef de l’Etat quant au retour de son prédécesseur au pays.

«Je pense que nous nous sommes suffisamment exprimés. Monsieur le Président de la République si vous vous en souvenez au cours d’une adresse qu’il a faite en ouverture de conseil, a clairement exprimé que monsieur Laurent Gbagbo pouvait rentrer en Côte d’Ivoire. Cette volonté est claire, elle est affichée et c’est dans ce cadre que nous travaillons. Je voudrais dire à tout le monde que tout est mis en œuvre pour que monsieur Laurent Gbagbo puisse entrer conformément à ce que le chef de l’Etat a dit » a ajouté, le ministre de la Communication.

 

 

 

 

 

Leave A Reply