Spread the love
Séance de travail du Président pour la Zone Afrique de l’Internationale Socialiste (IS), le Camarade Golou Emmanuel, avec le camarade Vice-président Gnagne Yadou Maurice, chargé de l’encadrement des Représentations du Front Populaire Ivoirien (FPI) à l’Extérieur. Le Vice-Président était accompagné à cette audience par le Représentant du FPI au Benin, le Camarade Konan Anselme.Aucune description disponible.
Ce mercredi 9 juin 2021, le Camarade Président Golou Emmanuel, President pour la Zone Afrique de l’International Socialiste (IS) à Cotonou (Benin), a accordé une audience, en sa Résidence privée, au Camarade Vice-président Gnagne Yadou Maurice, en visite privée dans ce pays.
Les deux personnalités ont fait un large tour d’horizon de la situation de la famille des Socialistes dans la zone ouest-africaine, et régionale, à la veille du retour du Président Gbagbo Laurent au pays, après le procès de La Haye.
Prenant en premier la parole, l’hôte du jour s’est félicité du prochain retour du Président Laurent Gbagbo, éminent membre de l’IS, qui rentre désormais auréolé d’une légitimité qui dépasse le cadre restreint de la Côte d’Ivoire, pour devenir le levain qui fera lever la force enfouie au plus profond des masses socialistes de la sous-région UEMOA, et CEDEAO.
Aussi, dira-t-il que,
« Le Front Populaire Ivoirien, sous le leadership renforcée du Camarade Président Gbagbo Laurent, doit fédérer et impulser une nouvelle dynamique à la Gauche dans notre région et prendre la tête de la lutte des Partis de la Gauche Socialiste, dans un monde plein d’incertitudes, où le fossé entre les riches et les pauvres se creuse de plus en plus. »
« Je voudrais, ajoutera-t-il, féliciter toutes les militantes et tous les militants, les sympathisantes et les sympathisants, et tout le peuple frère de Côte d’Ivoire, d’avoir cru en cette lutte, et d’être restés unis pendant ces dix années de difficultés en tout genre, autour du Président Gbagbo Laurent. »
« Le mérite, dira-t-il, va à toutes celles et à tous ceux, militants ou non, patriotes de ce pays que nous aimons tant, qui ont cru en cette issue, et qui sont restés fidèles au Combat du Président Gbagbo Laurent. Ce mérite, il est aussi pour tout le peuple ivoirien, sans exclusive, qui doit emprunter hardiment la voie de la réconciliation et de l’unité. Votre joie et votre allégresse sont légitimes. L’Afrique entière sort grandie et honorée du sacrifice de cet immense Camarade. »Aucune description disponible.
« Lui rendant visite, dira-t-il, à la prison de Scheveningen à la Haye, il m’a communiqué une force inébranlable. En effet, je m’attendais à trouver, avec effroi, un homme découragé, fatigué et avachi dans la prison de La Haye. Que ne fut ma satisfaction, mon bonheur et ma joie de retrouver un Camarade plein de vie, intrépide, joyeux et hautement conscient de son combat pour l’Afrique et son pays. Un très grand homme, un Camarade qui avait une claire idée de sa mission, et qui m’a communiqué du courage et une force agissante, une foi inébranlable en sa très prochaine libération. À l’IS Afrique nous en avons débattu surtout avec les Ghanéens et les Sud-africains, sur le cas du Président Gbagbo. »
« Nous devons rendre grâce à Dieu de lui avoir épargné la vie. Car la mission n’est pas terminée et nous devons tous ensembles soutenir son action pour la renaissance de notre famille politique dans notre région africaine. »
« Je salue le Secrétaire Général Assoa Adou, qui m’a rendu visite dans mon village plusieurs fois au cours d’événements heureux ou malheureux. Je m’incline devant la mémoire de son camarade et frère, que dis-je, de notre Camarade Désiré Porquet. Je salue la mémoire du Vice-président Abou Drahamane Sangare, Président intérimaire, l’homme de confiance du Président Gbagbo par excellence, qui ne verra pas la libération de son Camarade et frère… Je salue la mémoire de tous les membres de la haute direction et des simples militants du parti morts en exil ou au pays, qui ne verront pas ces moments historiques de joie et d’allégresse. Que Dieu les accueille tous et toute dans sa félicité. »
 » Nous allons désormais nous remettre au travail pour faire avancer les choses. » Conclura-t-il.Aucune description disponible.
Prenant à son tour la parole, le Vice-Président Gnagne Yadou Maurice dira : « Camarade President, c’est un grand honneur et une immense joie pour moi d’être reçu par le premier Responsable de l’IS Zone Afrique, dans cette ville. Dans ce pays dont l’histoire est constellé de faits marquants, et confondue à celle de l’Afrique faite de déportation sans retour, je voudrais convoquer ici l’histoire du Roi Behanzin. Saisissant cette belle opportunité, je dois indiquer que je ne suis nullement en mission officielle. Cependant comme le Président feu Abou Drahamane Sangare nous l’avait enseigné, tout cadre de la Haute Direction du Parti en mission dans un cadre privé où non est un messager du Parti, qui doit, à ce titre, promouvoir et entretenir les relations de camaraderie et de solidarité du parti avec les autres partis frères. Sur cette base, je voudrais vous adresser les remerciements du Parti, le FPI, et sa hiérarchie, ceux de tous ses militantes et militants, ainsi que celui de l’ensemble du peuple ivoirien, pour avoir accueilli, protégé et pris soins de nos militants et compatriotes qui ont trouvé refuge dans ce beau pays, au plus fort de la crise, qui s’y sont installés et qui se sont épanouis. Soyez le messager du FPI et du peuple ivoirien auprès des autorités de ce pays à qui nous exprimons notre infinie reconnaissance pour avoir accueilli, logé, nourri et soigné nos compatriotes dans la détresse, en leur accordant la chance d’entreprendre pour améliorer leur existence quotidienne. La Côte d’Ivoire entière vous sera reconnaissante pour l’éternité. »
Le Vice Président Gnagne Yadou Maurice, conclura en annonçant à son hôte du jour l’acquittement, la libération de son Camarade, le Président Gbagbo Laurent qui rentre définitivement, et par un accueil triomphal, sur la terre de ses ancêtres ce 17 juin 2021, c’est-à-dire le jeudi prochain. »
« Après ces échanges, le Président Golou Emmanuel et le Vice-Président Gnagne ont eu un entretien en tête à tête dont la teneur est destinée au SG Assoa Adou. L’audience qui avait commencé à 12:00 à pris fin à 13:30 par des photos de souvenir.
Source : SERCOM

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com