Spread the love
La Direction Exécutive du RHDP élargie aux Ministres et aux Coordinations Régionales, a tenu, ce mardi 15 juin 2021, une réunion au Bureau Annexe du RHDP sis à la Rue Lepic Cocody, sous la présidence du Directeur Exécutif du RHDP, Bictogo Adama.
Cette rencontre avait pour objectif d’examiner les questions relatives à la situation socio-politique, les élections législatives partielles du 12 juin 2021, les élections sénatoriales à venir et définir la stratégie d’implantation du RHDP.Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et intérieur
Au terme de cette rencontre , Adama Bictogo, Directeur Exécutif du RHDP, s’adressant à la presse, s’est réjoui des trois sièges raflés par sa formation à l’occasion des législatives partielles du samedi dernier.
«Nous avons eu trois élus. Mais quand on regarde le nombre de suffrages exprimés, le RHDP au niveau de Grand Bereby. Nous avons perdu malgré les 4000 voix obtenus, parce que nous avons un indépendant alors que le FPI a eu 3500 voix. Ceci étant les victoires que nous avons eu viennent conforter encore notre majorité et permettre au RHDP d’avoir une majorité confortable. C’est donc la preuve que les ivoiriens demeurent fondamentalement attachés au RHDP », a déclaré, le Directeur Exécutif.
Concernant les sénatoriales partielles qui doivent avoir lieu le 31 juillet 2021, les questions relatives aux choix des candidats ont été abordées au cours de cette rencontre. Adama Bictogo a annoncé que le président du RHDP a instruit la Direction Exécutive de mettre en place une fois de plus, un comité électoral, qui va designer les différents candidats dans les heures qui suivent.
La question de l’implantation du parti a été évoquée. Les responsables du RHDP décident de se mettre en ordre de bataille, pour les défis à venir. Adama Bictogo a révélé qu’il a été retenu au cours de cette séance de travail l’organisation de séminaires régionaux dans les prochains jours.
« Nous allons organiser des séminaires régionaux qui auront lieu pendant tout le mois de juillet, et qui vont permettre au parti à la rentrée politique en septembre de faire un rapport pour le transmettre au président, de l’État des lieux de notre parti sur l’ensemble du territoire. Comme vous savez le RHDP, ne s’installe pas dans une forme de Baronnie. Nous sommes toujours dans la recherche du meilleur, nous avons mis un comité scientifique qui va élaborer les thèmes de référence de ces séminaires régionaux », a expliqué, M. Bictogo.
A quelques jours de la date commémorative marquant l’anniversaire de l’année du départ brutal de l’ancien Premier ministre feu Amadou GON Coulibaly, le 08 juillet, «le parti par devoir de mémoire va organiser une cérémonie dans la journée du 08 pour que la Côte d’Ivoire se souvienne, de ce digne fils, de cet homme d’État, de ce grand commis de l’État ».
A cette rencontre , le RHDP a apporté son soutien au gouvernement, relativement au dernier événement survenu dans le nord à Téhini, à Kafolo ainsi qu’ à l’armée de Côte d’Ivoire et au ministre d’État, ministre de la défense.
L’actualité a été décryptée au cours de cette rencontre élargie de la Direction exécutive du RHDP. Il s’agit du retour de l’ancien Président ivoirien dans son pays le 17 juin 2021.
Le Directeur Exécutif du RHDP estime que s’il y a quelqu’un à fêter aujourd’hui, c’est le Président du RHDP, Alassane Ouattara, qui par sa grande générosité, sa vision de la Côte d’Ivoire rassemblée est en train de bâtir une nation.Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et intérieur
«Nous avons aussi au regard du contexte abordé certains points politiques et nous avons félicité notre président, le Président Alassane Ouattara qui, dans sa dynamique de rassembler tous les Ivoiriens autour d’un idéal a permis le retour de certains exilés, de certaines personnalités politiques. Il a permis parmi le retour de ces personnalités politiques le retour de Gbagbo. Donc je crois qu’aujourd’hui s’il y a quelqu’un a fêter, c’est bien, le Président Alassane Ouattara qui, par sa grande générosité, sa vision de cette Côte d’Ivoire rassemblée est en train de bâtir une nation. Pour nous, tout ce que nous demandons, recherchons, c’est que les fils et les filles de Côte d’Ivoire comprennent que le plus important c’est que nous soyons ensemble. Donc c’est d’éviter le spectacle, le triomphalisme parce que les actes posés par le président Alassane Ouattara c’est des actes qui profitent à la Côte d’Ivoire. Et ce qui nous unit c’est la Cote d’Ivoire », a conclu, Adama Bictogo.
Autre source

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com