Spread the love

INTERFAX.RU – Le leader de la Corée du Nord, Kim Jong-un, lors du plénum du Comité central du Parti des travailleurs de Corée, a déclaré que son pays devrait être prêt à la fois au dialogue et à la confrontation avec les États-Unis, selon TsTAK .

« Le Secrétaire général a souligné que pour protéger la dignité et les intérêts du développement indépendant de notre État, garantie fiable d’un environnement pacifique et de la sécurité de l’État, il est nécessaire de se préparer à la fois au dialogue et à la confrontation. En particulier, se préparer à la confrontation plus en profondeur », écrit le CTC.

Il est noté qu’il « a analysé en détail la tendance politique de l’administration américaine nouvellement émergente par rapport à notre République et a expliqué les contre-mesures stratégiques et tactiques appropriées et les directions d’activité qui seront maintenues dans les relations avec les États-Unis dans les prochains jours.  »

Il a également appelé à « répondre à l’évolution de la situation d’heure en heure et à faire des efforts pour maintenir un contrôle stable sur la situation dans la péninsule coréenne ».

Plus tôt, les États-Unis ont achevé une analyse de leur politique envers la Corée du Nord.

Fin mai, le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant américain Joe Biden ont tenu leur premier sommet face à face à Washington et ont convenu d’un engagement diplomatique avec la Corée du Nord et de prendre des mesures « pragmatiques » pour réduire les tensions. Dans le même temps, ils ont confirmé que le dialogue avancerait sur la base des accords précédents, y compris l’accord de Singapour en 2018 entre la RPDC et les États-Unis.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com