Spread the love

VTV- L’opposition brésilienne a enregistré ce mercredi à la Chambre des députés une « super demande de destitution » contre le président Jair Bolsonaro, pour des soupçons présumés de corruption de son gouvernement dans l’achat de vaccins anticovid, ont rapporté des médias internationaux.

Le document, signé par des dizaines de partis de gauche, syndicats et organisations sociales, mais aussi par certains anciens alliés de Bolsonaro, rassemble une centaine de demandes de destitution déjà remises à la chambre avec plus de 20 accusations, comme avoir agi avec « négligence ». « Face à la pandémie qui a déjà fait plus de 500 000 morts dans le pays.

Le président d’extrême droite s’est constamment opposé aux mesures d’isolement social, a promu des foules sans utiliser de masques, a remis en question l’efficacité des vaccins et a promu des médicaments sans efficacité prouvée contre la maladie.

La « super demande de destitution » cherche à faire pression sur le président de la Chambre des députés, Arthur Lira, pour canaliser certaines des demandes de destitution qui s’accumulent dans ses tiroirs.

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com