Spread the love

INTERFAX.RU – Les présidents de la Russie et de la France, Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, ont eu une conversation téléphonique à l’initiative de la partie française, a rapporté le service de presse du Kremlin.

En particulier, ils ont discuté de la coopération dans les affaires internationales, y compris la situation en Libye, au Haut-Karabakh et en Ukraine. Poutine a également informé Macron des résultats des négociations avec le président américain Joe Biden, et ils ont échangé des points de vue sur l’état et les perspectives de développement des relations entre la Russie et l’Union européenne.

Construire « des relations constructives et prévisibles entre la Russie et l’UE, renouer avec un dialogue normal et respectueux » contribuerait à résoudre les problèmes dans le domaine de la cybersécurité, la lutte contre le terrorisme international, les questions sanitaires et climatiques, ainsi que la résolution des conflits régionaux, selon la presse rapports de service. Comme Poutine l’a dit à Macron, « la Russie est prête à cela si un réel intérêt réciproque est manifesté de la part de l’Union européenne ».

« Une attention particulière a été accordée aux problèmes de stabilité et de sécurité sur le continent européen. À cet égard, il a été noté que les accords conclus par les présidents des deux pays à Bregancon en août 2019 sur la mise en place de travaux communs pour former une nouvelle architecture de la sécurité et la confiance en Europe restent d’actualité.

Evoquant la crise du Donbass, les présidents se sont prononcés en faveur d’une intensification des négociations sur la mise en œuvre des accords de Minsk.

« Le président de la Russie a pointé du doigt les actions destructrices de Kiev, en raison desquelles les efforts entrepris, y compris au format » Normandie « , sont en réalité sabotés. et l’enregistrement légal du statut spécial du Donbass », a déclaré le Kremlin.

Parlant de la situation au Karabakh, Poutine a noté que la situation là-bas reste stable « en grande partie grâce à la présence de soldats de la paix russes », des conditions préalables ont été créées pour établir une activité économique normale, débloquant les liaisons économiques et de transport. Le dirigeant russe a ajouté que les partenaires européens doivent s’impliquer plus étroitement dans la résolution des problèmes humanitaires de la population du Karabakh. Les interlocuteurs ont exprimé leur volonté mutuelle de se coordonner sur divers aspects du règlement du Haut-Karabakh, notamment par le biais du Groupe de Minsk de l’OSCE.

Parlant du règlement libyen, Poutine et Macron ont exprimé leur « disposition à promouvoir davantage le processus politique avec la participation de toutes les forces libyennes clés ».

Les présidents ont également discuté de manière approfondie les thèmes de la coopération bilatérale, principalement dans le domaine commercial et économique, ainsi que dans le domaine de l’énergie et des liens culturels et humanitaires.

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com