Spread the love

La Cour constitutionnelle sud-africaine a épargné la prison à l’ancien président Jacob Zuma en acceptant sa demande urgente et en fixant l’audience au 12 juillet, a-t-on appris dimanche des médias locaux. « L’audience se déroulera sur une plateforme virtuelle. Les instructions seront publiées en temps voulu », a indiqué Dunisani Mathiba, greffier par intérim de la Cour constitutionnelle. La Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud a condamné M. Zuma mardi à 15 mois de prison pour outrage à la Cour.

Il avait cinq jours pour se présenter au poste de police afin d’être conduit en prison pour commencer à purger sa peine. Il a déposé une demande urgente auprès de la Cour constitutionnelle pour qu’elle annule son ordonnance.

La sentence a été prononcée après que M. Zuma a refusé de se conformer à l’ordonnance de la Cour qui l’avait enjoint de se présenter et de témoigner devant la Commission d’enquête anti-corruption.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com