Spread the love

« Il faut qu’on libère Arlette Zaté. Nous voulons la réconciliation et la place de cette fille n’est pas en prison », a réclamé ce samedi 3 juillet 2021, la députée Mariam Traoré.Affaire Arlette Zatté : Mariam Traoré demande sa libération - YECLO.com

Dans une brève vidéo diffusée sur la page officielle Facebook, l’élu estime qu’il y a eu plusieurs cas d’atteinte à l’honorabilité des personnalités. Elle a évoqué la traque des cyberactivites de l’opposition contre les ex-premiers ministres Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko au moment où ces personnalités avaient besoin de tranquillité. Selon la députée Traoré Mariam, son parti le Rassemblement des houphouetiste pour la démocratie et la paix (RHDP) aurait pu engager des poursuites devant les tribunaux. Cependant, au nom de la réconciliation nationale, elle a fait remarquer que sa formation politique ne sait pas engager dans cette voie.

C’est pourquoi dans le cas « Arlette Zaté » elle estime qu’il est bon que cette jeune dame retrouve la liberté au de la réconciliation nationale. « Il faut qu’on me libère Arlette Zaté. Sinon moi-même je vais aller m’asseoir à la Maca (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan). En Côte d’Ivoire, on veut la réconciliation. Si c’est parce qu’elle a insulté Simone, il faut qu’on me la libère. Les gens paient les cyberactivistes pour insulter le Président de la République, la ministre Kandia Camara. La première dame Dominique a été insultée en France, mais elle n’a pas envoyé un avocat pour traquer quelqu’un. Si c’est parce que Alertte Zaté soutient Nady Bamba, moi-même je soutiens Nadiana Bamba. Il faut libérer Arlette Zaté pour qu’elle prenne son vol pour retrouver sa famille (…) Il faut qu’on me libère immédiatement Arlette Zaté sinon lundi je vais aller moi-même m’asseoir à la Maca », a déclaré la députée Mariam Traoré.

 Pour rappel, il faut signaler que sur plainte de l’avocat de Mme Simone Gbagbo, la cyber activiste Arlette Zaté a été interpellée le 1er juillet 2021, à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny au moment où elle s’apprêtait à embarquer dans un vol Air France.

Elle a été inculpée par un juge d’instruction et placée sous mandat de dépôt pour la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan dite MACA.

Source : Framat.info

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com