Spread the love

En Côte d’Ivoire, la cyber activiste Arlette Zatté a été jugée ce vendredi 30 juillet, devant le Tribunal correctionnel d’Abidjan-Plateau.

Au terme du procès, Arlette ZATTE écope d’une peine de  six mois de prison dont cinq mois avec sursis, assortie de 75.000.000 de FCFA de dommages et intérêts, privation des droits civiques et interdiction d’entrer sur le territoire ivoirien pendant trois ans.

« Ce 30 juillet 2021, Dame Arlette Zate été condamné à 6 mois de prison dont 5 mois avec sursis et un mois ferme, et à 50 millions de domage et intérêts à payer à Mme Simone Gbagbo et 25 millions à payer à sa fille Marie Laurence Kipre. Dame Arlette Zate sortira de prison ce soir ou demain car elle a déjà fait un mois en prison. Il est temps de refermer cette parenthèse en espérant que cela nous servira tous de leçon afin d’éviter d’utiliser les réseaux sociaux comme instrument de diffamation et d’injures contre toute personne quelque soit son niveau social. », a écrit Ange Rodrigue Dadje, l’avocat de l’ex-Première Dame Simone Ehivet Gbagbo sur sa page Facebook officielle.

Pour rappel, Arlette Zatté a été arrêté, le jeudi 1er juillet dernier, à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Port-Bouët, alors qu’elle se rendait à Paris. Arlette Zatté, cyber activiste a été prise par la police nationale, suite à une plainte de l’avocat de Simone Ehivet Gbagbo.

Il est reproché à cette cyberactiviste d’avoir proféré des injures outrageantes… sur les réseaux sociaux depuis la France à l’encontre de l’ex-Première dame Simone Ehivet Gbagbo.

 

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com