Spread the love
Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a exhorté le 30 juillet 2021 à Abidjan, ses filleuls de la 45ème promotion des élèves-officiers de la Gendarmerie Nationale, baptisés « intégrité », à s’approprier les vertus d’intégrité et de don de soi.Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout et ciel
Le Chef du gouvernement représentait le Président de la République, Alassane Ouattara, à une double cérémonie de prestation de serment des élèves sous-officiers de 2ème année et de baptême de la 60ème promotion des élèves-sous-officiers de 1ère année.
« Chers filleuls, de la Côte d’Ivoire, du Gabon et de la Guinée, vous venez d’être baptisés du nom « intégrité ». Vous devez vous approprier cette vertu primordiale, par la qualité extrême de votre comportement, partout où vous servirez, aussi bien dans l’exercice de votre fonction, que dans votre vie quotidienne. Celle-ci, désormais, doit être marquée par la probité et la droiture, exempte, à jamais, de tout vice », a-t-il insisté.Peut être une image de 7 personnes et personnes debout
Et d’ajouter « Votre métier est fondamentalement structuré par le don de soi, l’engagement total pour la Nation et ses populations, et par la loyauté absolue à l’égard des institutions de la République. Ce n’est pas un métier comme les autres. Oui, c’est un sacerdoce qui donnera sens et noblesse à votre vie, beauté et honneur à votre engagement », a dit le parrain à ses filleuls, avant de s’engager à guider leurs pas, à les inspirer dans leur carrière professionnelle.
Pour le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, le nom « intégrité » suppose pour les officiers qu’ils soient d’une probité absolue en toute circonstance, et qu’ils soient à l’image de leur parrain ; un homme d’une haute stature, un cadre moderne et accompli et un grand serviteur de l’Etat.
Les élèves sous-officiers de la 2ème année baptisés, du nom du Maréchal des Logis (MDL), Serge Patrick Koffi, tombé au champ d’honneur, lors de l’attaque terroriste de Kafolo, sont au nombre de 588, dont 23 filles. Ceux de la 1ère année portent le nom de l’adjudant, Seydou Sanogo, tué le 31 octobre 2020, lors des manifestations liées à l’élection présidentielle. Et ce, suite à l’attaque du cortège du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Cette promotion compte 728 élèves sous-officiers, dont 34 jeunes filles.
Source : Primature

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com