Spread the love

Le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Maître Adama Kamara, vient de prendre deux Arrêtés dans le cadre du renouvellement des instances dirigeantes de la Mugef-ci pour la Mandature 2021-2025.
Le premier arrêté no 2021- 045 porte création d’un comité ad’hoc chargé de mener à bien toutes les activités relatives à la préparation des élections de la Mugef-ci, jusqu’à la mise en place du Comité Electoral National. Ce comité aura en outre pour mission de:
-Rassembler toute la documentation nécessaire pour la rédaction de nouveau guide électoral;
-Analyser les Statuts et Règlements intérieur de la Mugef-ci, le guide électoral 2013, le rapport et les recommandations des élections de 2017, des délibérations de l’AG de décembre 2020;
-Enfin de proposer un projet de guide électoral consensuel.
Le deuxième arrêté no 2021-046 est relatif à la nomination des membres de ce comité ad’hoc. Ainsi ont été nommées les personnalités suivantes:
-Mme Koné Colette épouse Koné, Dg de l’Agence ivoirienne de régulation de la mutualité sociale ( Airms), Présidente du comité ad’hoc,
-M. Bamba Karim, Président du comité de gestion 2012-2013 de la Mugef-ci,
-M. Camara Migadoulpeni Alexis, Secrétaire de séance du comité électoral 2017- 2021,
-M. Traore Brahima, Directeur exécutif de la Mugef-ci,
-M. Kouakou Kouadio Raphaël, Chef du département juridique et contentieux de la Mugef-ci.
En application de ces arrêtés, la Présidente du comité ad’hoc a signé un communiqué le 03 août dernier invitant tous les mutualistes et les candidats potentiels à retirer au siège de l’Airms, l’ancien guide électoral en vue de faire leur proposition d’amendements.
Comme on le voit la mission du comité ad’hoc est très bien définie, il n’a pas pour objectif d’organiser les élections mais d’aider les mutualistes à trouver de façon inclusive et participative les solutions consensuelles à l’organisation d’élections démocratiques et surtout apaisées.
Je voudrais donc saluer les décisions prises par le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, car il vient de traduire en acte la demande exprimée par le Groupe MUR ainsi que l’ensemble des parties présentes de voir le gouvernement conduire le processus électoral de la Mugef-ci en accord avec tous les acteurs impliqués dans ces élections.

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com