Spread the love

La Cour électorale supérieure (TSE) du Brésil a demandé aujourd’hui que le président Jair Bolsonaro fasse l’objet d’une enquête par la Cour suprême pour avoir publié une enquête policière classifiée sur une attaque contre des urnes électroniques en 2018.

Dans la pratique, il est demandé d’enquêter sur un comportement criminel présumé, après que Bolsonaro a diffusé la semaine dernière sur les réseaux sociaux le texte intégral d’une enquête de la police fédérale sur une prétendue attaque contre le système interne du TSE qui, selon le tribunal lui-même, ne comportait aucun risque pour les élections.

La pétition sera analysée dans le dossier des fake news (faux nouvelles) qui examine la diffusion de faux contenus sur internet et les menaces contre les ministres du Tribunal fédéral suprême (TSF).

Une telle enquête est confiée au juge Alexandre de Moraes, du STF, qui a répondu la semaine dernière à une demande unanime des ministres du TSE et a inclus Bolsonaro parmi les personnes enquêtées.

Cela est dû au fait que l’ex-militaire a récemment utilisé une émission en direct, diffusée par la chaîne publique TV Brasil, pour attaquer les urnes électroniques et diffuser de fausses nouvelles, démenties par les organisations officielles.

Source : Prensa Latina

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com