Spread the love

L’offensive des talibans en Afghanistan, qui s’empare rapidement de tous les centres urbains du pays, a causé au moins 250 000 personnes déplacées depuis son début en mai, dont 80 % sont des femmes et des enfants, a averti vendredi l’Agence des Nations Unies. Les Nations Unies pour les réfugiés (HCR), ont rapporté les médias internationaux.

Cet exode s’ajoute aux 150 000 qui ont déjà dû quitter leurs foyers entre janvier et mai, et porte à 3,3 millions le nombre total de personnes déplacées dans ce pays d’Asie centrale, selon les chiffres fournis lors d’une conférence de presse par la porte-parole du HCR Shabia Mantoo. .

« Le nombre de victimes dans les hostilités imparables est immense », a déclaré Mantoo, qui a averti que l’Afghanistan « est en passe de subir le pire nombre annuel de morts civiles dans le conflit depuis que l’ONU l’a enregistré ».

 

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com