Spread the love

Le dimanche, le nombre de personnes ayant perdu la vie à cause du tremblement de terre survenu le 14 août en Haïti est passé à plus d’un millier, a rapporté Jerry Chandler, coordinateur de la Direction de la protection civile.

« Le nombre de morts est passé à 1 297, la majorité dans le département du Sud », a cité l’agence Spoutnik.

L’augmentation spectaculaire du nombre de morts, presque six fois en une journée, pourrait être encore plus grave à l’approche de la tempête tropicale Grace.

« Cela pourrait compliquer la situation dans plusieurs communes qui sont déjà en grande difficulté et pourrait entraîner un ralentissement de la réponse au séisme dans la région sud », a prévenu la Direction de la protection civile.

L’agence a décrété dimanche un statut d’alerte jaune et a averti que Grace s’accompagnait de fortes rafales de vent, de fortes pluies et d’orages.

Le phénomène météorologique devrait traverser la région nord du pays lundi soir et mardi matin.

Les régions du sud ont été fortement touchées par le séisme de magnitude 7,2 sur l’échelle de Richter, qui avait son épicentre à 12 kilomètres de la ville de Saint Louis du Sud.

En particulier, les départements de la Grand’Anse, des Nippes et du Sur ont subi de graves dommages aux infrastructures, avec près de 3 000 maisons détruites et 5 000 autres endommagées.

D’autres bâtiments tels que des églises, des écoles, des postes de police et des entrepôts sont partiellement ou totalement effondrés, tandis que l’aide internationale commence à arriver et son transfert vers les zones sinistrées est difficile.

Notons que le Premier Ministre Ariel Henry s’est rendu dans le Sud afin d’évaluer les pertes en vies humaines et les dégâts matériels causés par le séisme de magnitude 7.2 qui a secoué le Grand Sud d’Haïti. À Camp-Perrin, le bilan est très lourd, selon le chef du gouvernement qui promet d’agir avec davantage de célérité pour soulager la peine des sinistrés.

Après cette visite, Ariel Henry promet qu’à compter de ce lundi, les autorités gouvernementales vont agir avec davantage de célérité.

« La gestion de l’aide va être accélérée. Nous allons décupler nos énergies pour atteindre, en termes d’assistance, le maximum de victimes possibles. La présence, sur le terrain, des ministres et autres cadres du gouvernement sera renforcée, dans la perspective d’une meilleure coordination des interventions et d’une évaluation graduelle et plus précise de la situation. Face à l’urgence, point de répit », a-t-il fait savoir.

Enfin de compte, le chef du gouvernement dit renouveler son appel à l’unité, à la solidarité de tous les Haïtiens et Haïtiennes pour reconstruire notre chère Haïti aujourd’hui si meurtrie. Il tient ainsi à saluer la capacité de résilience et la dignité des sinistrés, en dépit de leur grande tristesse.

En conclusion, des milliers d’habitants du Grand Sud ont passé la nuit sous la pluie après le séisme du 14 août alors que le pays est sous la menace d’une tempête tropicale. Il a plu abondamment samedi soir sur les Nippes, le Sud et la Grand’Anse, les départements les plus affectés par le tremblement de terre.

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com