Spread the love

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, ministre de la Défense nationale et des anciens Combattants a présidé ce vendredi matin, une session du Conseil supérieur de la Défense nationale.

Les membres du Conseil ont fait le point de la situation sécuritaire nationale, marquée par une recrudescence des attaques terroristes, et discuté des mesures urgentes à prendre que cela nécessite.

Ce conseil de Défense nationale se tient trois jours après l’attaque terroriste survenue mercredi entre Arbinda et Gorgadji, dans la province du Soum.

L’attaque a occasionné le décès de 65 civils et 15 Forces de défense et de sécurité (FDS-militaires et gendarmes), ainsi que trois Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) selon les sources gouvernementales.

La riposte des FDS suite à l’attaque a également permis la neutralisation de 58 terroristes et l’on a enregistré aussi 19 blessés côté loyaliste.

Dans un communiqué jeudi soir, la gendarmerie nationale a annoncé que plus de 80 terroristes ont été neutralisés et plus de 400 autres ont été mis en déroute mercredi, lors de l’attaque sur l’axe Arbinda-Gorgadji.

Agence d’information du Burkina

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com