Spread the love

INTERFAX.RU – La réunion entre les ministres français de la Défense Florence Parley et les ministres britanniques Ben Wallace, qui devait avoir lieu cette semaine, a été annulée en raison du mécontentement de Paris face à la décision de l’Australie de construire des sous-marins nucléaires dans le cadre de l’AUKUS, rapporte The Guardian.

Selon le journal, Wallace et Parley étaient censés tenir une réunion bilatérale à Londres et prendre la parole lors d’un événement de deux jours du groupe de réflexion Franco-British Council.

Le coprésident du Conseil, Peter Ricketts, a confirmé que la réunion avait été « reportée ».

« Sans l’événement, il est clair que le voyage prévu de Parley à Londres est considéré comme inutile », note le journal.

Pendant ce temps, des sources britanniques ont déclaré au journal qu’elles espéraient que les réunions se poursuivraient.

« Nous avons un partenariat de défense solide et étroit avec les Français en tant qu’alliés fiables », a déclaré un interlocuteur.

La publication note que Paris est indigné que l’Australie ait abandonné un contrat lucratif pour de nouveaux sous-marins diesel avec un entrepreneur français.

Selon les médias, la réunion a été annulée à la demande de Paris.

Plus tôt, le président américain Joe Biden, les Premiers ministres australiens Scott Morrison et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont annoncé la création d’un nouveau partenariat de sécurité trilatéral – AUKUS. Selon les dirigeants, l’alliance contribuera à protéger les intérêts des trois pays de la région indo-pacifique et permettra à l’Australie de construire pour la première fois des sous-marins nucléaires, abandonnant leurs achats à la France. Le contrat de construction de sous-marins avec la société française Naval Group a été conclu pour 90 milliards de dollars.

La décision annoncée de construire des sous-marins nucléaires dans le cadre d’AUKUS a provoqué l’indignation du gouvernement français. « Cette décision est contraire à la lettre et à l’esprit de coopération qui existaient entre la France et l’Australie », ont déclaré les ministres des Affaires étrangères et de la Défense Jean-Yves Le Drian et Florence Parley dans un document conjoint cette semaine.

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com