Spread the love

Dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 septembre 2021, un hélicoptère d’attaque MI-24 de l’armée ivoirienne, en mission de reconnaissance sur la ligne frontalière nord, a perdu tout contact avec la station de contrôle. Les recherches entreprises ont permis de localiser l’aéronef qui s’est écrasé à deux kilomètres au nord de la localité de Togolokaye, dans le département de Téhini, en République de Côte d’Ivoire. Le  Chef d’Etat-Major Général des Armées Lassina Doumbia donne les raisons via un communiqué. Ci-dessous le communiqué de l’armée ivoirienne.

 

Les premières conclusions de l’enquête diligentée au lendemain de l’accident d’un hélicoptère de l’Armée ivoirienne, indiquent que le crash est survenu du fait de conditions météorologiques défavorables. Les recherches ont permis de retrouver les dépouilles des membres de l’équipage constitué de trois instructeurs de nationalité étrangère et deux opérateurs de nationalité ivoirienne. Elles ont en outre permis de repêcher une des boîtes noires de l’appareil.

Un hommage militaire sera rendu aux victimes ivoiriennes de ce drame le vendredi 24 septembre 2021, à la place d’armes Général de Corps d’Armée Ouattara Thomas d’Aquin. En ce qui concerne les instructeurs de nationalité étrangère, une cérémonie sera organisée en leur honneur à la base aérienne d’Abidjan avant le rapatriement de leurs corps.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées réitère ses condoléances aux familles des disparus.

Fait à Abidjan, le mercredi 22 septembre 2021

Le Général de Corps d’Armée LASSINA DOUMBIA,

Chef d’Etat-Major Général des Armées.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com