Spread the love

 La journée de vendredi du FIBA Women’s AfroBasket a offert deux demi-finales excitantes. Le Mali a mis fin à une série d’échecs en franchissant pour la première fois depuis 2007 le stade des demi-finales, tandis que le Nigeria disputera sa troisième finale consécutive.

Dans la première demi-finale du jour, le Mali a battu le Cameroun 52-51. Lors du match suivant, le Nigeria s’est montré supérieur au Sénégal en s’imposant 73-63.

Le Mali a connu une entame de match délicate, encaissant d’emblée un partiel de 10-0, mais les protégées de Joaquin Luis Brizuela se sont immédiatement remobilisées pour revenir dans la rencontre.

Même si elles ont perdu le premier quart-temps (19-12), les Maliennes sont parvenues à recoller au score à la mi-temps (26-23).


L’entrée en jeu de l’ailière Kadidia Haidara a joué le rôle du détonateur pour le Mali, la joueuse inscrivant rapidement deux paniers à trois points pour permettre aux Maliennes de boucler le troisième quart-temps avec une avance de 3 points (41-38).

Les efforts du coach Ahmed Mbombo Njoya et des Lionnes pour reprendre les commandes de la partie ont été maîtrisés par le Mali, et même le double-double de la Camerounaise Dulcy Fankam, auteure de 12 points et 12 rebonds, n’ont pas été suffisants.

La Malienne Djeneba N’Diaye s’est illustrée avec 12 points, 2 rebonds, 4 assists et 2 ballons récupérés, pour une évaluation de +19, alors que la jeune Haidara a ajouté 11 points, dont 9 sur des tirs à longue distance.

Le Cameroun a remporté la bataille des rebonds (42-35), une domination toutefois insuffisante pour aller en finale.

Le Nigeria, pour sa part, n’a laissé planer aucun doute sur ses intentions à Yaoundé, justifiant pleinement son statut de meilleure nation continentale.

L’équipe du coach Otis Hughley a fait la différence au cours des trois premiers quart-temps, abordant l’ultime période avec une confortable avance de 16 points.

Le Sénégal a bien tenté un retour dans le 4e quart-temps, gagné 19-13, mais cela n’a pas suffi à inverser le cours du match. Dimanche, le Nigeria affrontera le Mali en finale.

Le trio nigérian composé d’Amy Okonkwo (16 points), d’Ify Ibekwe (14 points) et de la capitaine Adaora Elonu (12 points) a inscrit 42 des points du Nigeria. L’ailière et capitaine du Sénégal Mame-Marie Sy-Diop a terminé meilleure marqueuse de la rencontre avec 18 points, auxquels elle a ajouté 2 assists et 2 contres. L’entreprenante ailière Yacine Diop et Ndeye Fatou Ndiaye ont quant à elles marqué 14 et 11 points.

Après trois participations consécutives (2015, 2017 et 2019), le Sénégal ne disputera pas la finale de l’édition de cette année. Il essaiera de se consoler dimanche en décrochant la médaille de bronze, mais il faudra pour se faire vaincre le Cameroun sur ses terres.

FIBA

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com