Spread the love

L’Union des Nouvelles Générations (UNG) a accueilli ce jour plus de 3.000 congressistes à la fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la Paix à Yamoussoukro. Réuni en Congrès extraordinaire ce samedi 25 septembre à la Fondation Felix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro, les militants de l’Union des Nouvelles Générations se sont prononcés sur l’appel du président Laurent Gbagbo à un grand rassemblement politique.Peut être une image de une personne ou plus et foule

En effet, les militants et sympathisants de l’Union des nouvelles générations (UNG) ont décidé de suivre leur référent politique, l’ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo dans la création de son nouveau parti politique.

Notons que l’Union des nouvelles générations (UNG) compte 97 délégations départementales, 85 préfectures, des structures spécialisées, 10 représentations extérieures en Afrique, 09 en Europe et 12 aux Etats unis d’Amérique et au Canada. En décidant de suivre le Président Laurent Gbagbo, l’Ung devient un des piliers fondamentaux du futur parti de Laurent Gbagbo. Cette décision entraine automatiquement la dissolution dudit parti.

En conclusion, le Président Stéphane Kipré, a saisi l’occasion pour appeler au  rassemblement de toutes les forces de tous les blocs idéologique pour mener le combat.

« L’heure est au rassemblement de toutes les forces, de tous les blocs idéologique pour mener le combat d’une Côte d’Ivoire nouvelle et solide. Et pour ce fait, nous avons pour obligation de faire le bon choix c’est pourquoi je me tiens devant vous et je voudrais lancer un appel à tous les congressistes ici présent à répondre oui à l’appel lancé par le Président Laurent Gbagbo. Disons ensemble OUI à ce projet de rassemblement et faisons lui confiance », a-t-il déclaré.

Peut être une image de 1 personne et foule

Pour rappel, l’union des Nouvelles Générations est un parti politique ivoirien qui a été fondé sur les valeurs de la Gauche. L’idée de sa création est partie d’une fracture idéologique entre les membres d’une formation politique ivoirienne (Mouvement des Forces Avenir) au sein de laquelle militaient M. Stéphane Kipré (Fondateur de l’UNG) et ses compagnons de lutte. Cette formation politique étant d’obédience socialiste, le clivage s’installa en 2005 depuis le jour où le Président de ce parti (M. Anaki Kobena) décida de s’allier aux deux principaux partis politiques de l’opposition (le PDCI-RDA et le RDR) pour combattre le parti de gauche au pouvoir (le FPI).Peut être une image de 3 personnes et foule

N’ayant pas obtenu de la part de leur leader des arguments valables pour justifier que leur parti (de gauche) fasse alliance avec des partis de droite pour combattre un parti de gauche, M. Stéphane Kipré et ses compagnons créent un courant au sein du MFA (le Forum du MFA) avec pour objectif de maintenir la masse militante qui refuse de s’accommoder à cette droitisation.

Après plusieurs mois de débats, le divorce se confirme à cause de l’intransigeance du Président qui, bien qu’isolé, refuse de faire marche arrière pour satisfaire les revendications des militants qui demandaient purement et simplement un retrait du parti de cette alliance.Peut être une image de 2 personnes, personnes debout, intérieur et foule

Finalement, à la demande de la base qui trouvait que le bras de fer était une perte de temps au regard des défis de la nation qui urgeaient, une assemblée générale extraordinaire est organisée le 18 novembre 2006 à l’invitation des 2/3 des membres de la Direction. A l’issue de cette Assemblée Générale, l’idée de la création d’un parti politique autonome est adoptée afin de permettre que « chacun puisse continuer son militantisme dans le cadre idéologique qui lui sied ».Peut être une image de 9 personnes, personnes assises et intérieur

Dès lors, Stéphane Kipré et ses compagnons du forum du MFA abandonnent l’option d’un duel des courants idéologiques au sein du MFA pour travailler à la création d’un parti politique dans lequel ils pourront prendre place dans le jeu politique ivoirien en harmonie avec leurs convictions politiques. Ainsi le 27 juillet 2007, au sortir d’un congrès constitutif, est créée l’Union des Nouvelles Générations à la tête de laquelle M. Stéphane Kipré est porté comme Président.

 

Détails à suivre.

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com