Spread the love

Le sommet du Groupe des Vingt (G20) sur l’Afghanistan est prévu le 28 septembre, rapporte l’agence de presse russe TASS.

« Le 28 septembre, autant que je m’en souvienne, à peu près », a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Vershinine.

Selon l’agence de presse russe Tass, Vershinin n’a pas répondu à la question sur la personne qui représenterait la Russie au sommet. « C’est toujours en cours; ils devraient envoyer une invitation », a-t-il noté.

Mario Draghi, le Premier ministre italien qui préside actuellement le G20, a déclaré plus tôt que le sommet sur l’Afghanistan devait se tenir après la semaine de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Pour rappel, La guerre d’Afghanistan oppose à partir d’octobre et novembre 2001 les États-Unis, avec la contribution militaire de l’Alliance du Nord et d’autres nations occidentales (Royaume-Uni, France, Canada, etc.), au régime taliban. Cette guerre s’inscrit dans la « guerre contre le terrorisme » déclarée par l’administration Bush à la suite des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington. Le but de l’invasion selon les États-Unis et leurs alliés était de capturer Oussama ben Laden, détruire l’organisation Al-Qaïda qui possédait des bases dans le pays avec la bénédiction des talibans, et renverser ces derniers.

Le 14 avril 2021, le président américain Joe Biden annonce le retrait de toutes les troupes américaines d’Afghanistan. Les talibans en profitent et investissent de nombreux districts à partir de cette date. Au 20 juin, les talibans contrôlent 124 districts sur les 407 du pays. Dès le 29 juin, 157 districts sont sous leur domination278.

Le 2 juillet, les troupes américaines quittent la base aérienne de Bagram, tandis que les talibans poursuivent leur expansion face à une armée afghane exsangue. Le 5 juillet, les talibans contrôlent 195 districts, puis, le 9 juillet, districts. Au 29 juillet, les talibans contrôlent 223 districts sur les 407 du pays.

Le 15 août, les talibans entrent dans Kaboul ; le président afghan s’enfuit et déclare que « les talibans ont gagné la guerre ». C’est la déroute pour l’Otan et les Américains pris par surprise par la vitesse des talibans. Certaines images font écho à la guerre du Viêt Nam, principalement l’évacuation de l’ambassade américaine de Kaboul qui est comparée à l’évacuation de la ville de Saïgon par les Américains lors de l’opération Frequent Wind. Cette guerre est la plus longue de toute l’histoire des États-Unis, ayant duré 20 ans, mais également une des plus coûteuses avec environ 1 000 milliards de dollars investis dans la guerre. La presse américaine fait porter la responsabilité de la défaite à Joe Biden, sans épargner ses prédécesseurs.

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com