Spread the love

 Le Nigeria a réussi dimanche un triplé en dominant le Mali 70-59 en finale du FIBA Women’s AfroBasket 2021 à Yaoundé. Grâce à ce succès, le Nigeria affirme encore un peu plus sa domination sur le basket féminin continental.

Le Nigeria décroche du coup un troisième sacre consécutif, devenant ainsi seulement la seconde nation à réaliser cette performance après le Sénégal entre 1974 et 1981.

L’intérieure nigeriane Victoria Macaulay a fini meilleure marqueuse de la rencontre avec 15 points, tandis que la MVP de 2019 Ezinne Kalu a ajouté 13 points et Adaora Elonu 12 points.

Ify Ibekwe a conclu la partie avec un fantastique double-double de 13 points et 10 rebonds, avec en plus 3 assists. Ses 5 rebonds défensifs ont été décisifs, car ils ont permis d’avorter la tentative de retour du Mali.

Le Nigeria s’est montré plus adroit aux tirs avec un taux de réussite de 47 % dans la raquette et de 31.3 % à trois points.

Avant la finale, le Mali était en tête au classement des rebonds et il a confirmé sa domination dans cette catégorie en remportant la bataille des rebonds 49-39.

Le Mali a pu marquer 20 points sur des ballons perdus adverses et 16 points sur des secondes chances.

L’intérieure du Mali Mariam Coulibaly est passée tout près du double-double avec ses 13 points et 9 rebonds, pour une évaluation de +16.

Sika Kone a cumulé 12 points et 11 rebonds, mais le Mali doit se contenter de la deuxième place.

Avant cette rencontre, le Cameroun et le Sénégal ont offert un fort beau spectacle dans le match pour la 3e place.

Le Cameroun a décroché sa troisième médaille de bronze – montant pour la 2e fois sur le podium depuis 2015 – en s’imposant 53-49 dans la petite finale.

Cette confrontation, sous forme de revanche de 2015, a été à la hauteur de toutes les attentes avec notamment une fin de match passionnante.

Le Sénégal, titré à 11 reprises champion continental, a pris les devants dans le premier quart-temps (19-12), conservant son avance à la mi-temps (27-22), dans le sillage de Bintou Dieme et ses 8 points.

L’intérieure du Cameroun Hermine Guotue a réalisé une belle prestation offensive avec 7 points, dont deux tirs primés.

Le Cameroun a retourné la situation dans le troisième quart-temps remporté 17-11, de quoi promettre une fin de match à suspense.

L’ailière Marguerite Effa a terminé meilleure marqueuse avec 15 points, alors que Tia Weledji a inscrit 13 points pour permettre au Cameroun de monter sur la troisième marche du podium de la compétition continentale. Le coach Ahmed Mbombo Njoya a fondu en larmes à l’issue de la rencontre.

FIBA

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com