Spread the love

La recolonisation de l’Afrique par les USA (printemps arabe 2011, printemps africain 2014, nouvelle politique africaine de Trump 2018, super printemps arabo-africain de Biden-Harris 2021) estv rendue possible par la 5e colonne yankee en Afrique !

Dans lee compte-rendu de la Rencontre du secrétaire d’État US Blinken avec le président de la RDC Tshisekedi (23 septembre 2021), le State Department est en aveux :

« Le secrétaire d’État Antony J. Blinken a rencontré le président de la république démocratique du Congo (RDC) Félix Tshisekedi aujourd’hui, à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. Le secrétaire Blinken et le président Tshisekedi ont discuté de l’avancement des priorités mondiales et régionales communes par le biais du partenariat privilégié pour la paix, la prospérité et la préservation de l’environnement entre les États-Unis et la RDC. Le secrétaire a salué le leadership du président Tshisekedi en tant que président de l’Union africaine (…) »

Tshisekedi, agent de longue date de l’Atlantic Foundation (comme le premier ministre soudanais Hamdok), tout puissant en Afrique, va participer directement à la déstabilisation de l’Ethiopie, alliée du Bloc de l’Est :

« Le secrétaire Blinken a souligné la détermination des États-Unis à utiliser tous les outils appropriés pour mettre fin au conflit en Éthiopie, notamment l’annonce, le 17 septembre, d’un nouveau décret présidentiel autorisant l’utilisation de sanctions financières (…) ainsi que dans la médiation du différend concernant le barrage de la Grande Renaissance éthiopienne et la désescalade des tensions en Somalie ».

L’ATLANTIC COUNCIL :

UNE PIEUVRE TOUTE PUISSANTE AU CŒUR DE LA POLITIQUE AMERICAINE EN AFRIQUE

Je reviens fréquemment sur les dessous complexes des « révolutions de couleur » en Afrique et donne à chaque fois un coup de projecteur à un organisme bi-partisan influent de déstabilisation américain, l’ATLANTIC COUNCIL.

Dirigeants : le général US Jones, mentor de Katumbi en RDC et ex Conseiller à la sécurité nationaled’Obama,

Peter Pham, envoyé spécial de Trump dans les Grands-Lacs et puis au Sahel, Tibor Nagy, vice State secretary US, Donald Booth, envoyé de Trump et avant d’Obama au Soudan …

 

Une contribution du Géopoliticien Luc Michel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com