Spread the love

Les forces talibanes ont fait une descente dans la cachette d’un affilié de l’État islamique dans la capitale afghane et ont tué plusieurs insurgés, quelques heures après un bombardement meurtrier devant une mosquée à Kaboul.

En effet, le bombardement de dimanche devant la mosquée Eid Gah a fait cinq morts parmi les civils, et bien qu’aucune revendication de responsabilité n’ait été faite, les soupçons se sont rapidement portés sur le groupe État islamique, qui a multiplié les attaques contre son ennemi taliban depuis leur prise de contrôle de Kaboul à la mi-août.

Notons que des responsables talibans s’étaient rassemblés à la mosquée pour pleurer le décès de la mère du porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid.

Dans un communiqué publié lundi, Zabiullah Mujahid, le vice-ministre de l’information et de la culture des talibans, a annoncé que le 3 octobre, dans la soirée du 17e arrondissement de Kaboul, des forces spéciales ont mené une opération contre des militants de l’EI, dans le quartier de Khair Khana, au nord de Kaboul. Il n’a pas précisé combien d’insurgés de l’EI ont été tués ni si des talibans ont été blessés dans l’opération.

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com