Spread the love

Le rapport « Sauvé », demandé par l’Elgise catholique sur les abus sexuels commis par des clercs sur des mineurs, a été rendu public ce mardi 5 octobre. Il dénombre 216 000 victimes de clercs ou religieux depuis 1950.

Le rapport indépendant « Sauvé », demandé par l’Eglise catholique sur les abus sexuels commis par des clercs sur des mineurs, a été rendu public ce mardi 5 octobre, il dénombre 216 000 victimes de clercs ou religieux depuis 1950. « Sauvé » dénonce « l’indifférence cruelle » de l’Eglise catholique à l’égard des victimes jusqu’au début 2000.

L’objectif de ce rapport est de faire la lumière sur ce qui s’est passé en matière d’abus sexuels dans l’Eglise catholique depuis 1950. Ce rapport est le résultat de deux ans et demi de travail. À cette occasion, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Eglise (Ciase) a été créée. Elle est présidée par Jean-Marc Sauvé, l’ancien vice-président du Conseil d’Etat et secrétaire général de plusieurs gouvernements.

Notons que le président de la Conférence des évêques de France, Eric de Moulins-Beaufort, a exprimé « sa honte », « son effroi » et a demandé  « pardon » aux victimes de pédocriminalité, mardi 5 octobre après la publication du rapport accablant de la Commission indépendante sur les abus de l’Eglise (Ciase) depuis 1950.

« Mon désir en ce jour est de vous demander pardon, pardon à chacune et chacun », a déclaré Mgr de Moulins-Beaufort devant la presse, ajoutant que la voix des victimes « nous bouleverse, leur nombre nous accable ».

Avec Dépêche.fr

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com