Spread the love

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a annoncé lors d’une conférence de presse aux côtés de son homologue iranien, Hossein Amir Abdollahian que le volume du commerce entre les deux pays a augmenté de 42%.

« Aujourd’hui, dans le cadre de la visite du ministre iranien des Affaires étrangères à Moscou, nous avons discuté des relations commerciales et du processus de production du vaccin Spoutnikov », a déclaré le très haut diplomate russe, Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse conjointe ce mercredi 6 octobre, aux côtés de son homologue iranien, Amir Abdollahian.

Le Chef de la diplomatie russe a ajouté :  » Malgré les sanctions américaines, le commerce avec l’Iran a augmenté de 42%. »

Selon agence de presse iranienne IRNA, Il a également évoqué les pourparlers sur la reprise de l’accord nucléaire de Vienne 2015, signé entre l’Iran et les grandes puissances et dont les Etats-Unis se sont retirés unilatéralement, pour réaffirmer que l’Iran décidera dans un proche avenir du calendrier de la reprise à Vienne.

« Le moyen de résoudre les différends concernant le PGAC (JCPOA selon son acronyme anglais) passe par la mise en œuvre de la résolution 2231 de l’ONU (qui endosse l’accord) », a insisté le diplomate avant de préciser que Moscou (tout comme Téhéran) n’accepte pas les principes « sans fondement » dressés par l’axe américano-occidental et la politique d’imposer aux autres une volonté intéressée.

« Les tentatives de certains pays pour lier la préservation de l’accord nucléaire de 2015 à l’obtention de concessions de l’Iran n’ont aucune perspective », a prévenu le Chef de la diplomatie russe.

Pour sa part Amir Abdollahian a souligné que les positions de Téhéran et de Moscou sur les questions régionales se croisent et se superposent et qu’un « document stratégique sur la coopération Irano-russe » sera bientôt rédigé.

Ailleurs dans la conférence de presse, Lavrov a annoncé que Moscou et Téhéran avaient convenu de préparer une rencontre entre le Président Vladimir Poutine et son homologue iranien l’ayatollah Seyyed Ebrahim Raïssi.

.S’agissant de l’Afghanistan, il a déclaré que la Russie et l’Iran appelaient les nouvelles autorités afghanes à combattre le terrorisme « sans compromis ».

« La Russie et l’Iran ont l’intention de coordonner leurs efforts pour résoudre le problème afghan, et les deux pays ont plusieurs initiatives à cet effet », a fait savoir Sergueï Lavrov.

Notons que l’Iran mène des consultations actives avec les participants au Plan d’action global conjoint (JCPoA) sur le programme nucléaire iranien et espère reprendre les discussions sur cette question bientôt, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amirabdollahian lors d’une conférence de presse à l’issue de ses entretiens avec son homologue russe Sergueï. Lavrov mercredi.

« Nous menons des consultations actives sur cette question et reprendrons les pourparlers dans un proche avenir », a-t-il noté.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a souligné que le gouvernement de son pays a une position exclusivement pragmatique et est déterminé à rechercher des résultats concrets.

« Nous sommes prêts à revenir à la table des négociations, mais nos partenaires devraient nous rencontrer à mi-chemin et montrer leur volonté de respecter les droits et les intérêts du peuple iranien, lors de la mise en œuvre du JCPoA [connu sous le nom d’accord sur le nucléaire iranien] », a déclaré le ministre. stressé.

« Nous appelons au dialogue et à des négociations productives. Parallèlement, toutes les parties doivent respecter strictement leurs engagements », a-t-il ajouté.

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com