Spread the love

Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat a appris avec une profonde consternation le grave développement de la situation actuelle au Soudan qui s’est traduit, entre autres, par la mise aux arrêts du Premier Ministre Abdallah Hamdock et d’autres responsables civiles.

Il appelle à la reprise immédiate des concertations entre civiles et militaires dans le cadre de la déclaration politique et du décret constitutionnel

Il réaffirme que la voie du dialogue et du consensus est la seule voie pertinente pour sauver le pays et sa transition démocratique
Il appelle à la libération de tous les responsables politiques arrêtés et au necessaire strict respect des droits de l’homme.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com