Spread the love

L’annonce de l’aide des États-Unis intervient dans un contexte économique dégradé en Afghanistan.

Washington a annoncé 144 millions de dollars d’aide humanitaire à l’Afghanistan, a déclaré jeudi le secrétaire d’État américain.

«Aujourd’hui, les États-Unis ont annoncé plus de 144 millions de dollars d’aide humanitaire pour le peuple afghan», a déclaré Antony Blinken, secrétaire d’État américain.

« Nous restons déterminés à soutenir un avenir stable pour le peuple afghan par le biais de la diplomatie, de l’aide économique et humanitaire. »

L’annonce de l’aide des États-Unis intervient dans un contexte économique dégradé en Afghanistan.

L’Émirat islamique a appelé vendredi la communauté internationale à commencer à verser l’aide promise lors de la conférence virtuelle du G20 en faveur des Afghans.

« L’hiver approche à grands pas, il est donc urgent que la communauté internationale verse de toute urgence le programme d’aide de près d’un milliard d’euros récemment annoncé, promis lors d’un sommet virtuel du G20 pour l’Afghanistan, à toutes les personnes pauvres, vulnérables et déplacées », a déclaré Suhail Shaheen, porte-parole du bureau politique de l’Émirat islamique basé à Doha.

Shaheen a également appelé la communauté internationale à soutenir l’Afghanistan en libérant ses près de 10 milliards de dollars d’actifs et en reprenant « l’aide au développement et les projets promis à l’Afghanistan par la communauté internationale lors de la Conférence de Genève 2020 ».

Il a déclaré que l’Émirat islamique s’était engagé à coopérer avec les agences humanitaires et les ONG.

Quelques heures avant l’annonce de l’aide par Blinken, un haut responsable des Nations Unies a déclaré à Reuters que le budget pour faire face à la crise humanitaire en Afghanistan n’était pas suffisant.

Lorsque l’Émirat islamique est arrivé au pouvoir, le département du Trésor américain a gelé le budget bancaire de l’Afghanistan.

Une délégation de l’Émirat islamique, dirigée par Amir Khan Muttaqi, ministre des Affaires étrangères par intérim, a quitté Kaboul pour Doha en début de semaine pour discuter de la crise en cours avec des émissaires internationaux.

 

Source : Tolonews

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com