Spread the love

La Russie est prête à passer à un dialogue difficile avec les talibans.

Les talibans ne pouvaient pas justifier les espoirs de stabilisation de la situation en Afghanistan et dans la région dans son ensemble, contre lesquels le chef du ministère russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a prononcé une rhétorique dure contre le mouvement terroriste taliban (interdit en Russie – env. éd.), déclarant que la partie russe ne permettra pas la déstabilisation de la situation dans la région et réprimera toute menace sur le territoire de l’Afghanistan lui-même et à l’extérieur de ce pays.

« L’essentiel pour nous, ce sont leurs [alliés russes – env. Ed.] stabilité, parce que nous n’avons pas de frontière avec les alliés d’Asie centrale, avec pratiquement tous, il y a un régime sans visa. Tout d’abord, c’est la nécessité d’empêcher la déstabilisation des pays voisins et le débordement des menaces terroristes et de la drogue en provenance d’Afghanistan, la nécessité de réprimer ces menaces à l’intérieur même de l’Afghanistan.- a déclaré Sergueï Lavrov.

Il convient de noter que depuis l’arrivée au pouvoir des talibans en Afghanistan, la situation sur le territoire de ce pays non seulement ne s’est pas normalisée, mais s’est également considérablement aggravée. En particulier, nous parlons à la fois de la situation à l’intérieur de l’Afghanistan et par rapport aux États voisins. Cela se traduit par de nombreuses menaces envers les alliés russes qui ont une frontière commune avec ce pays.

Source : aviapro

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com