Spread the love

TASS /. Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan ont parlé au téléphone des récents développements au Haut-Karabakh et des mesures pour le stabiliser, a déclaré le service de presse du Kremlin.

« Les pourparlers concernant la situation dans la région et les mesures pour la stabiliser se sont poursuivis dans le cadre de la mise en œuvre des accords trilatéraux du 9 novembre 2020 et du 11 janvier 2021. Pashinyan a exprimé sa gratitude pour les efforts de médiation actifs de la Russie. Les parties ont également convenu de d’autres contacts », indique le communiqué. Comme l’a rapporté mardi le service de presse du Kremlin, lors des précédentes négociations, les dirigeants russe et arménien ont discuté de la situation à la suite de plusieurs incidents à la frontière arméno-azerbaïdjanaise.

Des affrontements intenses entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie ont éclaté le 27 septembre 2020 dans le Haut-Karabakh. Le 9 novembre, le président russe Vladimir Poutine, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan ont signé une déclaration conjointe sur un cessez-le-feu complet dans la zone de conflit, ce qui a facilité une cessation complète des hostilités.

Le 16 novembre, de violents affrontements entre les forces armées arméniennes et azerbaïdjanaises ont éclaté à leur frontière. Dans ce contexte, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a eu des entretiens téléphoniques avec ses homologues en Arménie et en Azerbaïdjan. La situation est ensuite revenue à la normale après que l’Azerbaïdjan et l’Arménie aient cherché à la stabiliser, a déclaré le ministère russe de la Défense.

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com