Spread the love

(ENA) La décision du Premier ministre Abiy Ahmed de rejoindre l’armée a remonté le moral des militaires et du peuple éthiopien pour qu’ils s’unissent et résistent à la menace terroriste du TPLF, a déclaré l’attachée de presse Billene Seyoum.

Lors d’une conférence de presse qu’elle a donnée aujourd’hui, Billene a déclaré que la décision avait manifestement amélioré le moral des forces de défense et du peuple dans la lutte contre le groupe terroriste.

Rien qu’au cours des derniers jours, de grands progrès ont été accomplis pour obliger le groupe terroriste à abandonner des zones clés, en particulier Kasagita, Chifra et Burka.

L’avancée des terroristes du TPLF dans la région d’Afar en visant à bloquer le pays du corridor principal qui relie le pays au port de Djibouti a été efficacement contrecarrée, a-t-elle noté.

L’attaché de presse a en outre déclaré qu’il y avait une fausse représentation de la décision du Premier ministre Abiy de rejoindre l’armée par l’Occident. La décision n’était pas une escalade, c’est plutôt une responsabilité constitutionnelle de préserver et d’assurer la cohésion de l’État, dont le Premier ministre est chargé.

« Nous avons vu au cours des derniers mois l’organisation terroriste aggraver le conflit dans deux autres régions », a souligné Billene.

Elle a précisé que la Force de défense nationale a donc lancé une contre-attaque contre le terroriste TPLF et que le Premier ministre dirige maintenant l’armée de front.

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com