Spread the love

L’Assemblée générale des Nations Unies (ONU) approuve la reconnaissance du gouvernement du président Nicolás Maduro comme représentant légitime du Venezuela.

Comme l’a rapporté lundi l’ambassadeur du Venezuela auprès de l’ONU, Samuel Moncada, l’organisme international a approuvé la reconnaissance des pouvoirs du gouvernement du président, Nicolás Maduro, en tant que représentant légitime de la République bolivarienne du Venezuela.

« Aujourd’hui, l’Assemblée générale des Nations Unies a approuvé la reconnaissance des pouvoirs du gouvernement du président Nicolás Maduro en tant que représentant légitime de la République bolivarienne du Venezuela. Une victoire pour le peuple souverain contre les agressions coloniales des États-Unis », a déclaré Moncada à travers un message publié sur son compte Twitter.

Selon le diplomate, seuls 16 des 193 pays ont refusé de reconnaître Maduro. 

Le texte, généralement une simple formalité, a été entériné par la plénière de cette instance, dans laquelle siègent les 193 États membres des Nations Unies.

La délégation de Maduro a toujours été celle qui a représenté le Venezuela devant l’ONU pendant la crise dans le pays, malgré le fait que près de 60 gouvernements reconnaissent l’opposition Juan Guaidó comme président par intérim.

Los que se negaron a reconocer a Maduro como presidente legítimo de Venezuela son Colombia, Australia, Brasil, Canadá, Ecuador, El Salvador, EE.UU., Georgia, Guatemala, Honduras, las Islas Marshall, Israel, Paraguay, Reino Unido y Corea du Sud.

Après la réélection de Maduro en 2018, certains pays ont décidé d’ignorer le président vénézuélien, après avoir estimé que les élections manquaient de légitimité et de transparence. Au lieu de cela, ces gouvernements ont apporté leur soutien à l’ancien député Juan Guaidó, qui s’est proclamé en janvier 2019 « président en charge ».

A cette époque, plus de 50 pays ont exprimé leur soutien à Maduro, tandis que Caracas a exigé « le respect de la souveraineté nationale, le droit à l’autodétermination des peuples, l’intégrité territoriale et la non-ingérence dans les affaires intérieures, ainsi que l’obligation de ne pas menacent la paix et la sécurité.

Source : Hispan TV

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com