Spread the love

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, souligne l’importance de se préparer aux prochaines pandémies, exigeant l’attention et l’investissement de l’humanité.

« Le COVID-19 ne sera pas la dernière pandémie à laquelle l’humanité sera confrontée. Alors que nous répondons à cette crise sanitaire, nous devons préparer la prochaine », a précisé Guterres ce lundi sur son compte Twitter à l’occasion de la Journée internationale de préparation aux épidémies.

En développant sa position, le responsable a souligné la nécessité d’accorder l’attention et l’investissement qu’il mérite à cette question.

Les déclarations de Guterres interviennent au milieu de la propagation de la dernière variante de COVID-19, omicron.

Bien que l’on pense que la nouvelle variante est plus douce que la précédente, les experts avertissent que ces études sont encore préliminaires et qu’il existe également des travaux qui indiqueraient une gravité similaire à celle de la variante Delta. Car si quelque chose saute aux yeux, c’est bien la croissance accélérée d’omicron à travers le monde.

 

À cet égard, des milliers de vols ont été annulés dans le monde par des compagnies aériennes pendant le week-end de Noël en raison de cette nouvelle variante.

 

Selon les derniers chiffres fournis sur le portail de statistiques mondiales Worldometers, à ce jour, il y a plus de 280 millions de cas de COVID-19

Source : Hispan TV

 

 

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com