Spread the love

A quelques heures du match d’ouverture de la 33e édition de la compétition phare de l’Afrique, entre le pays organisateur et le Burkina, au stade Olembe à Yaoundé, la capitale du Cameroun, le dimanche 9 janvier 2022.

Le staff de l’équipe burkinabè a été informé que des joueurs auraient été contrôlé positifs . Il s’agit des joueurs Edmond Tapsoba, Dango Ouattara, Oula Abass Traoré, Saidou Simporé, Soumaïla Ouattara, les entraîneurs Kamou Malo et Alain Nana. Selon les médecins burkinabè, le protocole sanitaire des tests n’a pas été respecté. Il conteste la fiabilité des tests et l’indépendance des préleveurs.
Les médecins burkinabè demandent ainsi une contre expertise des tests.

Face à la polémique autour des tests covid de l’équipe du Burkina Faso, la Confédération africaine de football (CAF) a produit un communiqué.

Dans un communiqué, Raymond Hack, président du Jury disciplinaire de la CAF a répondu au secrétaire général de la fédération burkinabè de football suite aux soupçons de faux tests de covid réalisés sur des joueurs et staff des Étalons. Contrairement aux déclarations de la délégation burkinabè, la CAF assure que les résultats de ces tests sont fiables.

 

Image

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com