Spread the love

TASS/. Seize agents des forces de l’ordre ont perdu la vie lors des récentes violences au Kazakhstan, tandis que le nombre de civils tués est en cours de clarification, a déclaré lundi le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev, lors d’un sommet par vidéoconférence de l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC).

« Seize agents des forces de l’ordre ont été tués et plus de 1 300 blessés. Malheureusement, des morts parmi les civils ont également été signalées, et le nombre est en train d’être clarifié », a-t-il déclaré.

Selon Tokayev, 1 270 commerces ont été touchés à travers le pays, plus de 100 centres commerciaux et banques ont été pillés et environ 500 voitures de police ont été incendiées. « D’énormes dégâts ont été causés, qui sont actuellement évalués par une commission gouvernementale spéciale », a ajouté le chef de l’Etat.

Des manifestations ont éclaté dans plusieurs villes kazakhes le 2 janvier, dégénérant en émeutes massives impliquant des attaques contre des policiers, des militaires et des bâtiments gouvernementaux dans de nombreuses villes du pays, en premier lieu à Almaty. Des milliers de personnes ont été blessées et le nombre de victimes est inconnu. L’OTSC a envoyé des soldats de la paix dans le pays à la demande de Tokayev. L’ordre public, affirment les autorités kazakhes, avait été généralement rétabli dans toutes les régions du pays le 7 janvier.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com