Spread the love

TASS/. Le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev a déclaré que le retrait du contingent de maintien de la paix de l’OTSC du pays commencera dans deux jours.

« Globalement, la phase aiguë de l’opération antiterroriste est terminée. La situation est stable dans toutes les régions. De ce fait, j’affirme que la mission principale des forces de maintien de la paix de l’OTSC a été menée à bien. Un retrait progressif de l’OTSC Le contingent uni de maintien de la paix commencera dans deux jours. Le processus de retrait du contingent ne prendra pas plus de 10 jours », a déclaré mardi le dirigeant kazakh devant la Mazhilis (chambre basse).

Il a noté que les tentatives de coup d’État au Kazakhstan ont échoué. « Les tentatives de coup d’État, les tentatives contre l’intégrité territoriale du pays ont échoué. Nous avons défendu ensemble Almaty et d’autres centres régionaux, en tant que nation unique. Ils seront rétablis dès que possible », a déclaré le chef de l’État.

Le dirigeant kazakh a noté que tous les organismes chargés de l’application des lois ne sont pas restés fidèles à leur devoir.

« Dans un certain nombre de villes, les chefs de département du Comité de sécurité nationale ont abandonné les locaux sans engager de combat, y laissant des armes et des documents classifiés, malgré un arsenal de combat suffisant », a déclaré le président.

Des manifestations ont éclaté dans plusieurs villes kazakhes le 2 janvier, se transformant en émeutes de masse avec des bâtiments gouvernementaux saccagés dans plusieurs villes quelques jours plus tard. Les violences qui ont suivi ont fait des dizaines de blessés et des décès ont également été signalés. Par la suite, le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev s’est tourné vers l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) pour demander l’aide du bloc dirigé par la Russie. En conséquence, des soldats de la paix ont déjà été déployés au Kazakhstan. L’ordre public, affirment les autorités kazakhes, a été rétabli dans toutes les régions du pays au matin du 7 janvier. La situation la plus complexe reste celle d’Almaty. Le président kazakh a déclaré le 10 janvier jour de deuil national dans la république.

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com