Spread the love

Opposés à la Tunisie dans le cadre de la première journée du groupe F, les Aigles du Mali se sont imposés face aux Aigles du Carthage à l’issue d’une rencontre très disputée. Cependant, la Coupe d’Afrique des Nations assiste à un fait pour le moins insolite. La fin du match a été entachée par la décision controversée de l’arbitre zambien Janny Sikazwe de la rencontre d’interrompre le match quelques secondes avant la fin du temps réglementaire.

Avec un match aussi catastrophique, l’arbitre zambien Janny Sikazwe risque de ne plus arbitrer de matches jusqu’à la fin du tournoi. L’ensemble du corps arbitral risque d’ailleurs de faire les frais de cette prestation désastreuse.

Après avoir acté la victoire du Mali contre la Tunisie alors que le temps réglementaire n’était pas arrivé à son terme, les arbitres de la rencontre ont été remplacés. Les deux sélections étaient alors appelées à revenir sur le terrain pour reprendre le match. Les joueurs maliens sont revenus sur la pelouse pour disputer le temps restant, mais les Tunisiens ont préféré ne pas revenir pour se pencher immédiatement sur le match prochain.

En conclusion, le sélectionneur Tunisien Mondher Kebaier a expliqué pourquoi les joueurs tunisiens ont préféré ne pas revenir au stade.

« L’arbitre a sifflé à la 85 mn après à la 89 mn, c’est lunaire. Il nous a privés de concentration. On ne voulait pas reprendre parce que les joueurs avaient déjà pris leurs bains, déconcentrés et démoralisés face à cette situation ubuesque. »

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com