Spread the love

À l’appel des autorités de la transition et les organisations de soutien à la transition, les manifestants ont dénoncé les sanctions imposées par la Communauté économiques des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) contre le Mali.Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout, foule et plein air

Des dizaines de milliers de manifestants, hommes, femmes, jeunes et personnes âgées de toutes les souches sociales ont ainsi répondu à l’appel de la mobilisation populaire contre les sanctions de la CEDEAO-UEMOA. L’on pouvait lire sur les pancartes et banderoles : « Non à la CEDEAO » « Vive la Mali » « Abas la France »« Sauvons notre pays, vive Assimi, vive Choguel ». C’est aux environs de 16H que le PM, Dr Choguel Kokala Maiga, habillé en tenue militaire saharienne est arrivé à la place de l’indépendance.Peut être une image de une personne ou plus, foule et plein air

Dans son message adressé aux manifestants, le chef du gouvernement a transmis les salutations fraternelles et de reconnaissance du Président de la transition, Colonel Assimi Goita et de tout le gouvernement. « Aujourd’hui le monde entier voit où se trouve la légitimité et le destin de l’Afrique se joue ici au Mali aujourd’hui. Il y a des choses qui ne peuvent pas passer en République du Mali. Nous n’avons peur que de deux choses : Dieu et le peuple », a-t-il déclaré.Peut être une image de 2 personnes, plein air et texte qui dit ’Marche de protestation du Peuple Malien, du 14/anvier 2022, contre les Sanctions de la CEDEAO Boulevord de "Indépendance Bamaka, Tmst Le Parti des Peuples Africains- Côte d'lvoire (PPA-CI) du Président Laurent Gbagbo, apporte son Soutien au Peuple frère du Mali.’

Enfin, il a remercié les pays africains qui ont été solidaires avec le Mali, notamment la Guinée qui a refusé d’appliquer les sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA.

Source: Malijet

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com