Spread the love

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a participé à une réunion virtuelle organisée par le président des États-Unis, Joe Biden, sur la poursuite du renforcement militaire de la Russie en Ukraine et dans ses environs et ses implications pour la sécurité européenne et internationale. La réunion comprenait également le Premier ministre britannique Boris Johnson, le président français Emmanuel Macron, le chancelier allemand Olaf Scholz, le Premier ministre italien Mario Draghi, le président polonais Andrzej Duda, représentant la présidence de l’OSCE, ainsi que le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg, le président des États-Unis Joe Biden, le Premier ministre britannique Boris Johnson, le président français Emmanuel Macron, le chancelier allemand Olaf Scholz, le président polonais Andrzej Duda, le Premier ministre italien Mario Draghi, le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Les participants ont souligné l’importance de l’unité en ce moment critique et ont précisé que toute nouvelle agression russe contre l’Ukraine aurait un coût élevé. Le secrétaire général Stoltenberg a rappelé l’approche cohérente à deux voies de l’OTAN à l’égard de la Russie : une dissuasion et une défense fortes, associées au dialogue. Il s’est félicité des déploiements défensifs supplémentaires des Alliés de l’OTAN dans la partie orientale de l’Alliance et a souligné la nécessité de continuer à améliorer la connaissance de la situation de l’OTAN et de renforcer la défense collective et la dissuasion compte tenu de la situation actuelle en matière de sécurité. 

Les dirigeants ont également convenu de l’importance de poursuivre le dialogue avec la Russie. Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a invité tous les membres du Conseil OTAN-Russie à une série de nouvelles réunions pour discuter de la sécurité européenne, y compris de la situation en Ukraine et autour de l’Ukraine, des relations OTAN-Russie, de la maîtrise des armements et de la non-prolifération. 

Source : OTAN

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com