Spread the love

L’Occident pousse l’Ukraine à mener des provocations directes contre la Russie, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

S’exprimant à « l’heure du gouvernement » à la Douma d’Etat, Lavrov a noté que les pays occidentaux « redoublent d’efforts » pour contenir la Russie, augmentant la pression militaro-politique sur la Fédération de Russie.

« Il suffit de regarder la tenue de manœuvres de plus en plus provocatrices près de nos frontières, d’attirer le régime de Kiev dans l’orbite de l’OTAN, de lui fournir des armes létales et de le pousser à mener des provocations directes contre la Fédération de Russie », Lavrov mentionné.

Selon le ministre, dans ce contexte, il est « particulièrement cynique » d’exiger que la Russie cesse de mener des exercices sur son propre territoire. « Bien sûr, nous ne resterons pas les bras croisés dans cette situation. La situation est en conflit avec la sécurité égale et indivisible inscrite dans un certain nombre de documents internationaux », a ajouté le ministre russe des Affaires étrangères.

Il a noté que la Russie prendrait des mesures de rétorsion si elle ne recevait pas de réponse constructive de l’Occident aux propositions de garanties de sécurité. Selon le ministre, nous ne permettrons pas que nos projets soient « terminés » dans des discussions interminables – et une telle ligne est clairement visible, notamment dans les tentatives de laisser tomber tout ce sujet à l’OSCE, ou dans les appels persistants de l’Union européenne à lui trouver une place dans ces discussions – nous ne le permettrons pas.

Lavrov a exprimé l’espoir que les États-Unis tiendront leur promesse de fournir des réponses écrites à la Fédération de Russie cette semaine. « En fonction du contenu de cette réponse, qui est attendue cette semaine, nous préparerons des propositions au président avec nos collègues des autres départements », a-t-il souligné.

Avec Interfax

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com