Spread the love

Les forces aérospatiales russes ont envoyé des chasseurs MiG-31K équipés de missiles hypersoniques Kinzhal et de bombardiers Tu-22M3 en Syrie.

Il y a quelques heures, d’importants renforts sont arrivés sur la base aérienne de Khmeimim en Syrie. Selon des données appartenant à la rédaction de l’agence de presse Avia.pro, des chasseurs MiG-31K équipés de missiles hypersoniques Kinzhal et de bombardiers tactiques à longue portée Tu-22M3 ont atterri sur la base des forces aérospatiales russes.

Des séquences vidéo fournies par RIA Novosti montrent l’arrivée de chasseurs russes MiG-31K. Ces derniers, pour des raisons évidentes, ont volé sans missiles hypersoniques, cependant, compte tenu des données antérieures, les missiles hypersoniques Kinzhal avaient déjà été livrés à la base aérienne de Khmeimim. Cela n’exclut pas la possibilité que les pilotes russes pratiquent non seulement l’utilisation de ces armes, mais puissent également effectuer des frappes contre des cibles terrestres et maritimes dans le cadre des exercices militaires menés par la partie russe en mer Méditerranée.

En outre, une paire de bombardiers russes à longue portée Tu-22M3 est également arrivée à la base aérienne de Khmeimim, qui travaillera également à la mise en œuvre des missions de combat assignées dans le cadre des exercices en cours. De plus, il est probable que les bombardiers seront utilisés pour frapper des terroristes en Syrie, bien qu’il n’y ait pas encore de confirmation de cette information.

Le déploiement opérationnel d’avions tactiques russes en Syrie a été une assez grande surprise. Il est probable que la Russie démontrera ainsi sa volonté de protéger non seulement ses bases militaires situées sur la côte méditerranéenne, mais également le territoire syrien lui-même.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com