Spread the love

En Centrafrique, cinq militaires français ont été arrêtés à l’aéroport de Bangui M’poko ce lundi. Ils sont soupçonnés d’une atteinte à la vie du président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera qui revenait d’une tournée diplomatique à l’extérieur du pays.Aucune description disponible.Aucune description disponible.

Aucune description disponible.

En effet, des sources policières aéroportuaires bien introduites ont évoqué une tentative de coup d’Etat contre le président Touadera. Cela a été vite déjoué par les services de renseignement centrafricains ont détection l’action de ces militaires français en complicité de la Minusca.Aucune description disponible.

Les militaires français assimilés aux casques bleus de la Minusca ont été appréhendés par les forces de l’ordre centrafricaines avec des effets militaires.Aucune description disponible.

Tout parait comme s’ils étaient sur une action planifiée, à en croire des sources policières proches de la scène. L’incident était produit à environ 30 minutes avant l’atterrissage de l’avion à bord duquel se trouvait le président centrafricain, Faustin Archange Touadera.Aucune description disponible.

Notons que le président centrafricain, archange Touadera venait de faire escale à Douala au Cameroun cet après-midi sortant du sommet Afrique Europe.Aucune description disponible.Aucune description disponible.

Aucune description disponible.

Pour sa part, l’Ambassade de France en RCA regrette vivement cet incident et condamne l’ instrumentalisation immédiate sur certains réseaux malveillants et la désinformation grossière à laquelle elle donne lieu. » .Ci-dessous le communiqué.de l’Ambassade de France en RCA.Aucune description disponible.

« L’équipe de protection rapprochée du général Marchenoir, chef d’état-major de la Force de la Minusca, composée de quatre militaires français, a été arrêtée cet après-midi à l’aéroport de Bangui. Ces quatre officiers de sécurité escortaient le Chef d’état-major de la Force de la Minusca pour prendre le vol Air France, avec leur équipement professionnel. L’ambassade de France regrette vivement cet incident. Elle condamne son instrumentalisation immédiate sur certains réseaux malveillants et la désinformation grossière à laquelle elle donne lieu. »Aucune description disponible.

Détails à suivre.

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com