Spread the love

Face au déluge de sanction des pays occidentaux, suite à l’opération militaire spéciale de la russe en Ukraine, la Banque centrale russe a annoncé que le système bancaire est stable et dispose d’un stock de capital et de liquidités suffisantes pour fonctionner sans interruption dans n’importe quelle situation.

La Banque centrale russe envisage de ralentir les paiements aux exchanges - Cointribune

La banque a indiqué que le transfert de messages financiers à l’intérieur du pays, quel que soit le scénario, s’effectue via le système de transfert de messages financiers « SPFS », qui équivaut au réseau international « SWIFT ».

Le Royaume-Uni, la Commission européenne, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Canada et les États-Unis ont convenu d’imposer des sanctions supplémentaires contre la Russie après l’opération militaire russe en Ukraine.

Les pays occidentaux se sont engagés à faire en sorte que certaines banques russes soient retirées du système SWIFT et à empêcher la Banque centrale russe d’utiliser ses réserves internationales d’une manière qui sape l’impact des sanctions.

L’Association pour la communication financière interbancaire mondiale « SWIFT » a déclaré qu’elle se préparait dans les prochains jours à mettre en œuvre de nouvelles mesures pour les pays occidentaux contre certaines banques russes.

« Nous communiquons avec les autorités européennes pour connaître le détail des entités qui seront soumises aux nouvelles procédures et nous nous préparons à nous conformer conformément aux instructions légales », a-t-elle ajouté dans un communiqué.

 

Banque centrale russe : Nous avons de quoi assurer la stabilité du secteur financier et des systèmes de transmission de messages financiers équivalents à Swift

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com