Spread the love

Après que Bruno Le Maire a évoqué une « guerre économique et financière totale » que l’UE va livrer à la Russie, le numéro deux du Conseil russe de sécurité, Dmitri Medvedev, a mis en garde les politiciens occidentaux contre des discours de ce genre. Le ministre français est revenu sur ses paroles quelques heures plus tard.

Le vice-président du Conseil de sécurité de la Russie, Dmitri Medvedev, a appelé sur Twitter les politiciens occidentaux à faire preuve de plus de réticence dans leurs discours.

« Faites attention à votre discours, messieurs! Et n’oubliez pas que les guerres économiques de l’histoire de l’humanité se sont souvent transformées en guerres réelles », a écrit M.Medvedev en faisant référence aux paroles de Bruno Le Maire qui a annoncé l’intention de l’UE de « livrer une guerre économique et financière totale à la Russie ».

Invité ce 1er mars sur Franceinfo, le ministre français de l’Économie, des Finances et de la Relance a affirmé qu’une nouvelle salve de sanctions économiques est en préparation « si nécessaire », ajoutant que l’UE va « provoquer l’effondrement de l’économie russe ».
Plus tard, il est revenu sur ses propos, qualifiant d’ »inappropriée » sa mention de « guerre économique ».

Sanctions imposées à la Russie

Suite au lancement de l’opération militaire russe en Ukraine, plusieurs sanctions touchant l’économie, l’énergie, les transports et les médias ont été mises en place contre la Russie. Parmi celles-ci figure notamment l’exclusion de plusieurs banques russes de la plateforme interbancaire SWIFT qui vise à empêcher les institutions concernées d’opérer à l’échelle internationale et bloquer ainsi les importations et exportations russes.

Le Président biélorusse Alexandre Loukachenko a déclaré aux journalistes le 27 février que la réponse de Minsk et de Moscou aux sanctions des pays occidentaux serait significative, mais que les deux pays agiraient avec prudence, et non à leur propre détriment.
En réponse à la fermeture de leurs espaces aériens aux compagnies russes, Moscou a déjà pris des mesures similaires restreignant les vols des compagnies aériennes de 36 pays, dont la France.

Source : Sputnik

 

 

Leave A Reply

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com